jeudi 11 juillet , 2019

DUCOS LA COUPE EST PLEINE – DUCOS VÉRITABLE PÉTAUDIÉRE

Les Personnels du Centre Pénitentiaire de Ducos sont en véritable danger. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir prévenu. L’UFAP-UNSa Justice locale, régionale et nationale a alerté à maintes reprises toutes les autorités Martiniquaises et plus particulièrement la Chancellerie et la DAP sur les dysfonctionnements de cette structure et surtout sur la sécurité des Agents de tous corps et grades confondus.

Rien n’y fait !!! Droits dans leurs bottes, les responsables de l’administration pénitentiaire s’entêtent à faire de DUCOS une véritable bombe à retardement.

Depuis des années, l’UFAP-UNSa Justice revendique et réitère l’extrême urgence de construire une nouvelle structure à l’extérieur. Et bien non ! L’Administration s’arc- boute dans les Dispositifs d’Accroissement des Capacités(DAC) successifs avec le même quartier arrivant, le même quartier disciplinaire, des parloirs à l’identique et un greffe en sous-effectif.

Les Personnels de DUCOS en ont ras-le-bol et marre d’être agressés par une population pénale de plus en plus violente. Ils se font menacés et insultés quotidiennement. Ils deviennent de véritables porte-clés et perdent leur autorité à cause d’une direction laxiste. Par ailleurs, devant la recrudescence des projections extérieures, leur sécurité est mise à mal chaque jour.

Ce sont 1044 détenus qui y sont incarcérés pour 569 places avec cinq détenus par cellule, 115 matelas au sol, avec des Personnels Administratifs asphyxiés par leurs tâches, des CPIP croulant sous les dossiers et des services annexes à l’agonie.

Les Personnels ont décidé d’engager un mouvement légitime de protestation ce jour.

L’UFAP-UNSa Justice soutient cette action et félicite les Agents de DUCOS qui tiennent à bout de bras le Centre Pénitentiaire.

L’UFAP-UNSa Justice exige le transfert des agresseurs et un désencombrement urgent.

L’UFAP-UNSa Justice réclame les créations d’une UHSA, d’une UHSI, d’un PREJ et d’une ERIS. Pourquoi ce qui se fait en métropole ne se fait pas dans les DOM ? Cela s’appelle de la discrimination pénitentiaire.

Rien ne va plus à DUCOS, même une grande partie de la Direction n’assure plus son astreinte préférant donner leur code Gide par téléphone aux Officiers. C’est une honte !!!

Les Personnels en tenue sont totalement abandonnés face à des détenus qui vont se rendre maîtres des lieux si rien n’est fait.

Il y a urgence au Centre pénitentiaire de DUCOS et l’UFAP-UNSa Justice en appelle à la Ministre pour que les revendications des Personnels soient satisfaites.

L’UFAP-UNSa Justice souhaite un prompt rétablissement à tous nos Collègues agressés.

Pour l’UFAP-UNSa Justice

Les Secrétaires Généraux

150324 -CP Ducos La coupe est pleine

Related posts