EN AUTOMNE LES NOTIFICATIONS TOMBENT – Uzerche CD

L’automne, une saison haute en couleur, est arrivé. Les journées raccourcissent, les journées de travail s’allongent, s’alourdissent et la sève s’épuise.

Depuis quelques temps, notre organisation Syndicale UFAP-Unsa Justice a constaté que toutes les notifications greffes étaient faites par les Chefs de bâtiment ou leurs adjoints apportant de surcroît une surcharge de travail, effeuillant le peu de branches qui restaient au contact de la population pénale. Ces feuilles mortes qui tous les jours demandent audience et ne peuvent être reçues à cause de ces nouvelles priorités.

Que dire de nos copains dont les violons de l’automne sonnent l’heure de la colère et de l’oubli de notre administration et qui de part ces nouvelles directives seront aussi délaissés par leur Chef de bâtiment.

De plus, les vents tournent emportant les recommandations de l’audit de février : partager un moment privilégié avec notre direction. En effet, la notification des notes du personnel est effectuée  par les Chefs de bâtiments et de service et répudiés par la Direction. 

Madame la Directrice le fleuve de l’Intolérance est en crue.

La rivière de la Colère est en crue.

ATTENTION AUX INONDATIONS !!!!!!!!

 L’UFAP-Unsa Justice demande à ce que l’on rende à César ce qui appartient à César.

Le Secrétaire Local UFAP-Unsa Justice

PERRIN Sébastien

Related posts