jeudi 29 octobre , 2020

!!! ENCORE LE CASTING !!! – Eysses CD

Alors que nous avions déjà eu toutes les difficultés en personnels et structurelles à gérer le précèdent agitateur en fin d’année dernière, arrivé on ne sait pourquoi au sein de notre établissement pour satisfaire un transfert disciplinaire, notre DI avait consenti à une erreur de casting !!!!!

Pourtant tout le monde ne semble pas s’enrichir de ses erreurs !!!!

A nouveau, voilà notre établissement gangrené par un petit caïd. Lui aussi arrivé lors d’un transfert disciplinaire. Lui aussi n’a que faire de l’autorité des personnels. Lui aussi refuse d’être sous les obligations d’un règlement à respecter.

Ce lundi 28 mars lors d’une étonnante fouille de cellule programmée en ce jour férié Pascal, les agents en poste sur le bâtiment B se sont organisés pour satisfaire la consigne. Alors qu’un agent isolait le détenu afin de procéder à sa fouille, 2 autres collègues fouillaient la cellule.

Pendant que dans la cellule la fouille faisait déjà mouche et débouchait sur la découverte d’un téléphone portable ; celle du détenu révélait la présence d’un second téléphone.

En effet, malgré plusieurs tentatives d’intimidation du détenu envers le surveillant pour taire la chose il fallait toute l’abnégation de notre collègue pour obtenir l’objet interdit.

C’est alors que l’agent a dû faire face à l’agressivité croissante du contrevenant. Le renfort du gradé de roulement fut nécessaire mais devant la colère de l’intéressé, les agents présents, ont été contraint de quitter la zone pour revenir équipés et ainsi mettre l’excité en prévention sous une pluie de menaces sérieuses et réitérées à l’encontre du surveillant l’ayant fouillé.

Le bureau local Ufap/unsa justice tient à rappeler que ce détenu, s’est déjà illustré par une bagarre avec un codétenu sur la zone des cuisines avec tout ce que cela comporte en terme de dangerosité (couteaux), par une sanction au quartier disciplinaire déjà pour téléphone. Il en est donc désormais à 3 procédures disciplinaires en 6 mois de présence dans nos murs.

C’est l’incident de trop !!!

Le bureau local Ufap/unsa justice félicite les agents présents pour leur intervention ainsi que le gradé de roulement qui a parfaitement su prendre toutes les mesures nécessaire afin de contenir au mieux cet énergumène tout en préservant l’intégrité du personnel.

Le bureau local Ufap/unsa justice reste disponible auprès de notre collègue pour l’assister dans ses démarches.

Le bureau local Ufap/unsa justice n’acceptera pas que le comportement de cet individu soit récompensé par le rendez-vous UVF qui lui est planifié et exige son annulation !!!

Le bureau local Ufap/unsa justice demande le transfert de ce perturbateur pour qui la présence n’est plus compatible avec la sérénité professionnelle des agents et met d‘ores et déjà en garde des décisions à venir : qu’il ne s’agisse pas à l’agent d’être interdit de certains secteurs de notre établissement.

Pour le bureau local :

Vincent LEBRUN

Related posts