mardi 10 septembre , 2019

EPM LAVAUR: Reproduire les erreurs du passé …

Lavaur, le 29/01/19

L’UFAP/UNSa justice dénonçait par tract fin août 2018, qu’il était inadmissible de maintenir toutes les activités, les temps collectifs, les repas en commun lorsque les agents travaillaient en mode dégradé.

Visiblement, les mois passent et la mémoire s’efface!

En effet, le week-end dernier, les personnels de service ont dû travailler en mode « ultra dégradé » puisque certains ont couvert jusqu’à trois postes simultanément !!! Alors qu’il avait été décidé dans un premier temps de supprimer les collectifs et de sécuriser l’ensemble des mouvements en effectuant les ouvertures à plusieurs, un contre ordre a été émis afin de maintenir le fonctionnement habituel.

Pour l’UFAP/UNSa justice, c’est inconcevable! Vous avez mis vos agents en danger! Durant le week-end un agent a été blessé en séparant une bagarre entre deux détenus. Il a dû être évacué par les pompiers vers le centre hospitalier.

Pour rappel, l’Administration se doit de préserver l’intégrité physique et morale de ses personnels. Il faut arrêter de reproduire les erreurs du passé et écouter un peu plus les personnels de terrain ! Ce mardi, notre cher pensionnaire de la cellule 201 a une nouvelle fois agressé deux collègues lors du repas.

L’UFAP/UNSa justice exige un « baluchonnage » immédiat de ce détenu soit dans un autre établissement soit dans une structure psychiatrique ! Il y a bien longtemps que sa place n’est plus ici !

L’UFAP/UNSa justice de l’EPM Lavaur apporte son soutien à l’ensemble des personnels blessés ces derniers jours, et reste à leurs dispositions pour les accompagner dans leurs démarches, Madame la Directrice, attention, vous perdez vos agents les uns après les autres, il va falloir se poser les bonnes questions …

Le bureau UFAP/UNSa justice

Related posts