ERA BEAUVAIS…Nouveau sigle pour les Quartiers de Radicalisés ! ! !

Le Centre Pénitentiaire a ouvert ses portes depuis peu, et nous pouvons d’ores et déjà constater de grandes dérives sur la gestion de cet établissement.

Et pour cause, cette structure bénéficiant de la qualité d’ERA (Établissement à Réinsertion Active), devait recevoir  des détenus dont le profil a vocation à tendre vers une réinsertion à l’issue de leur parcours carcéral et par la même espérer lutter contre la récidive de ces derniers.

C’est d’ailleurs en ce sens que les régimes de détention spécifiques ont été initiés avec notamment le module « Respect » plus axé sur un régime de centre de détention que de maison d’arrêt, et dont le niveau de sécurité est particulièrement allégé avec des filins anti hélicoptère ne couvrant pas les toits…

Mais voilà, notre Administration dans sa gestion hasardeuse, vient de transformer notre structure en centre de détention pour détenus radicalisés…

Aujourd’hui ce ne sont pas moins de 7 détenus identifiés comme radicalisés, et plusieurs détenus affectés en   MOS (Mesure d’Ordre et de Sécurité) qui sont incarcérés  sur le CP BEAUVAIS…. Nous ne parlons même pas du si médiatique (Sid AHMED GLAM), et d’un tiers terroriste  parti il y a peu mais remplacé par un autre quidam.

L’ADMINISTRATION MARCHE COMPLETEMENT SUR LA TETE ! ! !

Et le comble dans tout cela, c’est qu’un de ces « Bandits » est classé en module « Respect » et par conséquent se balade « tranquillement » dans la détention, avec des contrôles amoindris… !

La DAP comparerait-elle le CP de BEAUVAIS au « Quartier Dédié » de Fresnes, spécialisé dans la gestion des détenus radicalisés ?

Pense-t-elle que la puanteur des fientes de moutons entourant notre établissement, va dissuader les différents réseaux terroristes de s’en prendre à notre structure et surtout aux Personnels qui y exercent ???

Et par-dessus le marché, sans aucun embarras, cette administration applique une politique, totalement inefficace, réduisant  la présence de Personnels nécessaires afin de  garantir  la sécurité, la garde et la surveillance de ce type de détenus.

L’UFAP UNSa Justice du CP BEAUVAIS, exige le transfert immédiat des détenus classifiés radicalisés ainsi que ceux affectés arrivés en MOS sur le CP Beauvais!

L’UFAP UNSa Justice du CP BEAUVAIS, exige une présence d’effectifs  suffisante dans les étages et en service de nuit pour répondre au minimum de sécurité, qu’exige un établissement Pénitentiaire !

Le 19 Mai 2016

Le Bureau Local UFAP UNSa Justice

Du CP BEAUVAIS

                                                                                                                                                                                

Related posts