samedi 24 octobre , 2020

Escalade de violence au CP Lille/Annœullin

Ces derniers jours, le centre pénitentiaire de Lille/Annoeullin doit faire face à une vague de violence grandissante, se traduisant par un certain malaise en détention.

La semaine dernière déjà, deux gradés du bâtiment C ont été agressés. Ce week-end, un de nos collègues, a fait les frais d’une rixe entre 2 détenus qui ne voulaient plus cohabiter. Lors de l’altercation au moment du repas, notre collègue a reçu un violent coup de poing qui ne lui était pas destiné. Une fois placé en prévention, un dépistage alcoolique réalisé sur un des détenus s’est avéré positif.

TOUS LES JOURS LES PERSONNELS SUBISSENT DES FAITS DE VIOLENCE…

Hier, vers 17h, une nouvelle bagarre éclate entre deux détenus. Les agents ayant intervenus dans la cellule complètement dévastée, ont dû extraire un des 2 détenus pour stopper le « combat ». L’autre énergumène très agité, se montre très agressif, menace, et crache sur le gradé de bâtiment. Lors de sa conduite au quartier disciplinaire, il réitère ses provocations et insultes envers l’agent du PIC bâtiment  tout en crachant sur la vitre. Durant l’intervention un collègue a également été blessé au doigt. Dans la nuit qui suit, ce même voyou met le feu au matelas après avoir dégradé la cellule disciplinaire. Là encore, l’intervention des agents a permis de rétablir l’ordre et la sécurité mais l’ambiance générale devient délétère…

IL EST GRAND TEMPS QUE L’ADMINISTRATION REDRESSE LA BARRE ET PRENNE DES MESURES FORTES VISANT À GARANTIR LA DISCIPLINE ET

RÉTABLIR L’AUTORITÉ DES PERSONNELS PÉNITENTIAIRES !

LES SURVEILLANTS DOIVENT ÊTRE IMPLIQUÉS DANS TOUTES LES DÉCISIONS RELATIVES AUX DÉTENUS (CPU, AFFECTATION DES ARRIVANTS, CLASSEMENTS…) ET DEVENIR DES ACTEURS

INCONTOURNABLES DE LA VIE EN DÉTENTION !

L’UFAP UNSa Justice souhaite un prompt rétablissement à nos collègues blessés et se tient à leur disposition pour les aider dans toutes les démarches qu’ils entreprendront.

L’UFAP UNSa justice dénonce une fois de plus la recrudescence des violences et agressions, qui impacte fortement le climat social sur notre établissement.

L’UFAP UNSa Justice exige que des sanctions disciplinaires très sévères soient prononcées contre ces détenus qui ne font plus de différence entre leurs cités et le milieu carcéral.

L’UFAP UNSa justice félicite et remercie les personnels pour le professionnalisme et le sang-froid dont ils font preuve pour gérer ces incidents particulièrement difficiles à vivre.

Pour le bureau UFAP UNSa justice

Frédéric BLONDEL

Related posts