ETAT D’URGENCE – Mont de Marsan CP

Si le gouvernement a décrété l’état d’urgence pour 3 mois.

A la DI de bordeaux et au CP de Mont de Marsan, il n’en est rien.

En effet, aujourd’hui, notre chef d’établissement (sur ordre de la DI) vient de nous en pondre une de derrière les fagots.

A compter de ce jour, les PREJ pourront se passer des forces de l’ordre quand ils           viendront chercher une escorte 3.

Tout cela est en complète contradiction avec les directives de la doctrine           d’emploi des PREJ du 24 octobre 2014.

Le deuxième souci, est, qu’aucune autorité n’est prête à produire cette note de

Service peut être par soucis de carriérisme et d’implication.

De ce fait, l’UFAP/UNSa Justice du CP de Mont de Marsan s’interroge, à qui reviendra la responsabilité en cas de faits graves et majeurs.

L’UFAP/UNSa Justice demande à ce que nos dirigeants appliquent scrupuleusement les mesures de sécurités qui s’imposent lors de sortie avec des personnes détenues ayant un profil bien particulier et répertoriées comme telles.

Il en va de la sécurité de nos collègues des EJ, qui dorénavant se déplaceront avec une cible dans le dos.

L. POLIN

Related posts