EVASION A BESANCON: A l’Administration Pénitentiaire, C’est la DEBANDADE !!!

Une fois de plus, l’Administration Pénitentiaire fait la une de l’information pour une évasion lors d’une permission de sortie.

En effet, à l’occasion d’une permission de sortie pour effectuer une activité sportive à vélo, un détenu de la Maison d’Arrêt de Besançon s’est évadé.

Profitant d’une surveillance moindre, puisque une autorisation pour effectuer une activité est basée sur des critères de confiance et de gage en matière de réinsertion, ce détenu, condamné à 12 mois de prison pour stupéfiants et libérable en avril 2016, a trompé la vigilance des personnes qui encadraient l’activité.

Après les dernières évasions dont celle qui engage le pronostic vital d’un collègue policier, la politique Pénitentiaire est à nouveau pointée du doigt.

Les évènements dramatiques de janvier 2015, n’ont pas servi de leçon, puisqu’au lieu d’écouter les Organisations Syndicales et de développer une politique de renseignements adaptée, la Direction de l’Administration Pénitentiaire s’entête et s’arqueboute sur une politique laxiste et dangereuse pour les Personnels.

Tant qu’il n’y aura pas de rigueur dans la gestion de nos établissements et que la DAP continuera les modes dégradés, la sécurité des Personnels Pénitentiaires et de nos concitoyens sera mise à mal.

Plus que jamais, les Personnels Pénitentiaires doivent participer massivement à la manifestation nationale

du jeudi 22 octobre 2015, à Paris

Paris, le 8 octobre 2015

La Fédération

151008 – Evasion à BESANCON

 

Related posts