dimanche 25 octobre , 2020

Evasion au QCP de Nantes

Cela devait arriver tôt ou tard !!!

Cette nuit, en début de soirée, entre deux rondes, un détenu du QCP s’est fait la malle en démontant sa fenêtre.

L’UFAP/Unsa Justice avait dénoncé avant l’ouverture de ce bâtiment l’absence de sécurités périmétriques telles que concertinas ou barrière haute fréquence ou autres, du fait que les cellules n’ont pas de barreaux.

Pour seule réponse, nous avons obtenu de la Direction cette réponse : «  c’est un QCP, donc la sécurité est allégée, et les détenus seront sélectionnés ».

L’UFAP/Unsa Justice ne peut que constater le résultat !

Depuis presque deux ans, ce quartier n’est plus un QCP à proprement dit, mais pour moitié un quartier de désencombrement des QMAH. L’UFAP/Unsa  Justice avait avisé la direction locale des risques de dérive de ce quartier, avec des détenus primaires ou en fin de peine, voir multirécidivistes mais condamnés à de petites peines, intégrant les locaux pour effectuer leur temps.

L’UFAP/Unsa Justice avait expliqué ses craintes quand, suite à de pseudo CPU, les personnels de direction transfèrent des détenus du QA vers le QCP sans même que leur cursus arrivant ne soit terminé, et sans se soucier des affaires qui peuvent encore leur arriver… C’est du DESENCOMBREMENT !! 

Pour couronner le tout, la directrice du pôle départemental du service d’insertion et de probation vient de réorganiser ses services de manière à supprimer l’affectation des conseillers d’insertion et de probation sur le QCP et donc leur proximité des personnels et des détenus pour les réintégrer en QMA.

Pour l’UFAP/Unsa Justice, ce changement annonce une volonté de la DSPIP de retirer l’investissement de son service dans le QCP et ainsi entrainer la mort des modules (donc de l’essence même de ce quartier) transformant ce quartier en QMAH idem à ceux du QMA, multipliant les risques d’évasions, agressions et autres trafics comme dans une détention ordinaire, avec en plus le système de portes ouvertes la journée.

Heureusement, le fuyard a été repris chez ses parents vers 4H30 du matin.

P/ Le Bureau Local

Manoël ROUXEL

 

Related posts