vendredi 15 novembre , 2019

Extraction médicale : La sécurité des Personnels doit être LA priorité !!!

Ce mercredi 28 août vers 18h30, le service médical organise en « urgence » une consultation

« psy » pour un détenu classé « escorte 3 », alors que celui-ci avait déjà été vu par deux fois au SMPR dans la journée. C’est à se demander à quoi servent les spécialistes sur place !!! La police ayant refusé d’accompagner les agents par manque « d’effectifs », Il a était décidé d’envoyer 3 personnels de nuit pour remplir cette mission sans aucun renfort !!!

Pourtant, tout laissait craindre le pire pour les Personnels puisque ce détenu au profil très dangereux s’est déjà évadé du CP ANNOEULLIN lors d’une permission encadrée. Il s’était d’ailleurs vanté toute la journée qu’il allait sortir le soir même. Les agents de nuit, conscients (eux) de la dangerosité de cette mission ont directement fait part au gradé de leurs inquiétudes. Rien n’y fait, la direction de permanence s’obstine sur la voie de l’extraction, allant même jusqu’à faire pression sur les agents…

Il aura malheureusement fallu l’intervention de l’Union Régionale UFAP UNSa Justice auprès de la DISP des Hauts-de-France et de la DAP pour empêcher cette mission qui en l’état, exposait clairement la sécurité des personnels. Fort heureusement les arguments relatifs aux règles élémentaires de sécurité, portés par l’UFAP UNSa Justice ont été entendues.

Finalement, conscientes des risques encourus, la Direction Interrégionale et la DAP ont fait entendre raison à notre direction locale, et la mission a été effectuée avec le renfort des FSI et de l’ERIS de LILLE. L’UFAP UNSa Justice se réjouit de cette sage décision mais déplore qu’il ait fallu intervenir au plus haut niveau pour obtenir gain de cause et éviter la mise en danger des agents.

ON NE JOUE PAS AVEC LA SÉCURITÉ DES PERSONNELS !!!

A quoi bon classifier les détenus selon leurs profils et leurs degrés de dangerosité, si derrière, la direction locale bafouent les règles énoncées notamment en ce qui concerne les escortes !!!

L’UFAP UNSa Justice en a plus que marre de cette politique menée par notre direction et ses petits soldats, visant à vouloir gérer tous les problèmes en interne en dépit de tout bon sens.

L’UFAP UNSa Justice exige de la direction locale qu’elle intervienne auprès des services médicaux afin qu’ils assument enfin leurs responsabilités et arrêtent de se couvrir avec des extractions systématiques vers le CHR.

Pour le bureau local UFAP Unsa Justice

Benoit NORMAND                                   David DEHAESE

Related posts