mercredi 30 septembre , 2020

Faire et défaire… au détriment de la sécurité !!!

Nous avons appris il y a quelque temps, que le bureau gradé roulement allait déménager sur la cour PCC (anciennement le local BGD).
Malgré les différentes interventions de l’UFAP UNSa Justice sur les tristes conséquences de cette décision.

Nos têtes pensantes, persistent et signent.

Le seul avantage de cette décision est une présence du gradé sur la cour PCC, alors que celui-ci est déjà présent sur les principaux mouvements collectifs. Résultat sans aucun intérêt !!!
Mais qui aura pour fâcheuse conséquence de ne plus avoir de gradé sur la zone greffe/vestiaire où il y a souvent des interventions.
Aucun gradé ne couvrira non plus le sas piéton/sas véhicule, abris famille ni même la zone ALAT.
Qu’arriverait-il en cas d’intervention « à retardement » dans ces zones ???

La mémoire fait-elle défaut à nos dirigeants ?


Comment peut-on prendre la décision d’enlever 3 agents cour PCC ou potentiellement le nombre d’interventions est plus élevé ?
Le comble c’est que le BGD (bureau de gestion de la détention) se retrouve à côté du greffe, hors détention. Cherchez l’erreur ???
En service de nuit qu’arriverait-il en cas de dysfonctionnement des écrans tactiles ou électro-serrures ou en cas d’incident dramatique, si le gradé se retrouve seul, bloqué sur la cour PCC???
Sachant qu’aucun agent du service de nuit n’est formé à se servir des trousseaux d’interventions situés à la PEP et au PCI.


Faudra-t-il encore revivre des situations dramatiques pour que notre direction comprenne ?

Notre chère Direction a-t-elle déjà oublié les incidents du passé ???

Concernant l’appel des agents, il sera tout simplement impossible pour le gradé de faire l’appel à 6H50 comme le prévoit la note de service en vigueur. Avec le pointage au 1 er Avril, le gradé qui pointe à 6H45, monte au 2éme étage du bâtiment administratif pour se changer, traverse la zone PCI pour se rendre dans son nouveau bureau (cour PCC), pour récupérer tous les documents et cahiers idoines à l’appel des agents, plus le passage de consignes pour enfin retourner au 1 er étage du bâtiment administratif pour l’appel des agents…

A part si le gradé est magicien cela sera impossible !!!

Est-ce que nos dirigeants du CP Nancy Maxéville ont seulement réfléchi ou du moins su se poser la question du pourquoi et du comment le bureau du gradé roulement avait judicieusement été implanté à cet endroit précis ?

Pour l’UFAP UNSa Justice le constat est clair, au vu des avantages et des
inconvénients, le bureau « gradé roulement » doit rester dans la zone Greffe/Vestiaire.

IL EN VA DE LA SÉCURITÉ DES AGENTS ET DU CP NANCY-MAXEVILLE !!
SI NOTRE DIRECTION A OUBLIÉ QU’ELLE ÉTAIT RESPONSABLE DE L’INTÉGRITÉ PHYSIQUE ET MORALE DE LEURS AGENTS, NOUS SAURONS LEUR RAPPELER !!!

L’UFAP UNSa Justice demande à nos dirigeants de revoir leur copie et
de redéployer de manière cohérente et plus sécuritaire les différents
bureaux ainsi que les personnels sur notre structure.

Nancy, le 17/02/2020.
Pour le bureau local,
N. JASNIEWSKI,

Related posts