jeudi 11 juillet , 2019

Fin de Prise d’Otage CP Nancy.

Après plus de trois heures d’angoisse, notre collègue du Centre Pénitentiaire de Nancy-Maxéville a été relâché par le preneur d’otage. Ce dernier était en possession d’une lame de rasoir et d’un pic artisanal et dénonçait la confiscation d’un téléphone portable dissimulé dans la cellule et demandait par la suite son transfert.

Heureusement, le Surveillant est sorti sain et sauf de cette situation dramatique.

Ce voyou arrivé de transfert disciplinaire de Baie-Mahault en 2013 est connu pour sa dangerosité, son instabilité et sa violence. Il fréquente régulièrement les quartiers disciplinaires et bénéficiait du régime ouvert depuis le 4 septembre dernier.

L’UFAP-UNSa Justice exige des sanctions exemplaires à l’encontre de ce détenu.

L’UFAP-UNSa Justice félicite notre Collègue pour son sang-froid et le professionnalisme exemplaire dont il a fait preuve durant cette prise d’otage et demande à la Ministre de la Justice de le gratifier.

L’UFAP-UNSa Justice apporte son soutien inconditionnel à tous les Personnels du Centre Pénitentiaire de Nancy-Maxéville qui ont une fois de plus démontré leur disponibilité et leur exemplarité dans de telles circonstances.

L’UFAP-UNSa Justice remercie les ERIS pour leur rapidité d’intervention.

Devant la recrudescence des prises d’otages, des agressions violentes sur les Personnels, l’UFAP-UNSa Justice revendique la création urgente d’établissements spécialisés pour gérer ce genre d’individu dangereux.

Paris le, 8 septembre 2014
Pour l’UFAP-UNSa Justice
Le Secrétaire Général Adjoint,
Claude TOURNEL

Related posts