FIP : COMPTE RENDU DES ANNONCES MINISTERIELLES

Les 27/09/2017 et 06/10/17 , l’UFAP UNSa Justice était conviée par Mme Nicole BELLOUBET, Garde Des Sceaux, à deux présentations :  la 1ère concernant le budget de la Justice 2018, la seconde relative à la création de « Chantiers Justice » .

Lors de ces présentations, la 1ère organisation syndicale a été informée que le budget 2018, connaîtra une hausse de 3.9% par rapport à l’an dernier. Soit, une augmentation de 260 millions d’euros, pour un budget global de 6.9 milliards d’euros.

C’est un budget construit autour de trois axes qui sera donc déployé en 2018 :

  • L’amélioration du fonctionnement quotidien de la Justice ;
  • Le renforcement de l’efficacité des peines ;
  • L’assistance aux plus démunis.

Par ailleurs, la Ministre a précisé que dans le cadre de la loi de programmation pour la Justice, qui doit voir le jour au 1er trimestre 2018, le budget sera renforcé de la manière suivante :

2018 : 2019 : 2020 :
+3.9% +4.3% +5.1%

 

Pour 2018, le Ministère de la Justice portera ses créations d’emplois à hauteur de 1000 postes, dont 732 seront dédiés à la Direction de l’Administration Pénitentiaire.

Plus précisément, pour la Filière Insertion Probation, ce sont 150 emplois nets qui seront créés l’an prochain.

Par ailleurs, le Ministère de la Justice semble vouloir poursuivre sa politique en matière de renseignement pénitentiaire, puisque 35 postes seront créés pour 2018.

De plus, Mme la Ministre a confirmé les engagements statutaires et indemnitaires pris par le précédent gouvervement, puisqu’une enveloppe globale de 58 millions d’euros sera allouée à ces mesures (34 millions d’euros aux mesures catégorielles + 24 millions d’euros pour la poursuite du P.P.C.R).

Dans le cadre des Chantiers Justice, un travail sur l’efficacité des peines verra le jour et fera l’objet de conclusions pour le 15 Janvier 2018 :

La Garde des Sceaux a formulé sa volonté de voir se développer les mesures alternatives à l’incarcération. La nouvelle Ministre se déclare contre l’hégémonie du tout carcéral et souhaite que les peines soient adaptées afin qu’elles prennent tout leurs sens.

Pour la Garde des Sceaux, il est donc nécessaire de relancer les peines alternatives avec des objectifs chiffrés, afin de :

  • Réduire les incarcérations de courtes peines ;
  • Développer les enquêtes de personnalité avant incarcération ;
  • Améliorer les parcours de détention afin de mieux prévenir la récidive.

D’autre part, Mme la Ministre a affirmé vouloir soutenir « puissamment » la Filière Insertion Probation, afin de remettre la peine au cœur du débat judiciaire.

L’UFAP UNSa Justice, 1ère organisation syndicale du Ministère de la Justice, accueille favorablement ces annonces et ne manquera pas d’être partie prenante, mais aussi force de propositions pour les discussions à venir…

A Paris, le 09/10/2017

Les Secrétaires Nationaux F.I.P

Pour l’UFAP UNSa Justice.

091017 – CR ANNONCES FIP

Related posts