mercredi 21 octobre , 2020

FIP – MANIFESTE…

Depuis maintenant plusieurs mois, l’UFAP-UNSa Justice interpelle les corps de l’Administration Pénitentiaire, quant à l’évolution de leurs missions et de leurs rémunérations.

Le 22 octobre 2015, plus de 3000 pénitentiaires ont manifesté pour dénoncer leurs conditions de travail et exiger une revalorisation statutaire et indemnitaire.

Résultat : Le 14 décembre 2015, une étape a été franchie pour les filières de surveillance, administratives et techniques.

Pour l’UFAP-UNSa Justice si une étape a été franchie le 14 décembre 2015, il est hors de question de laisser sur le bord de la route la Filière Insertion et Probation.

Raison pour laquelle, nous dénonçons haut et fort le comportement de la DAP et son manque d’intérêt pour la filière.

D’ores et déjà dans le cadre du durcissement du dialogue social engagé, la Première Organisation Syndicale prône l’unité et exige comme préalable aux discussions à venir une REVALORISATION IMMEDIATE de l’indemnitaire au même titre que les autres filières.

L’UFAP-UNSa Justice appelle l’ensemble de ses structures syndicales notamment au sein des SPIP à s’unir dans l’action engagée sachant que par ailleurs nous avons déjà mené des échanges avec les autorités compétentes pour obtenir dans un premier temps cette revalorisation et dans un deuxième temps un recentrage des moyens et de la définition de nos missions.

LA MOBILISATION DANS L’UNITE S’IMPOSE A TOUS !!!

Paris, le 10 février 2016

Pour l’UFAP-UNSa Justice

Le Secrétaire Général

Jean-François FORGET

100216 – FIP – Manifeste

Related posts