vendredi 12 juillet , 2019

Fonctionnement des UVF du CP Condé en vigipirate alerte attentat !!! – Condé-sur-Sarthe CP

Le samedi 7 février 2014, lors de l’entrée UVF d’une personne détenue classée DPS, une nouvelle situation improbable s’est produite au sein de l’établissement le plus sécuritaire de France.

En effet, lorsque la personne détenue se présente à son UVF, le surveillant chargé de son accueil se retrouve dans une situation qui ressemble fort à celle des colis de noël et du fameux colis de plus de 50kg au lieu des 5kg réglementaires.

Cette fois ci, ce n’est plus un colis de noël mais un chariot avec plusieurs choses interdites par la note de service n°157/NS/2013 datant du 6 juin 2013, que le détenu a ramené de sa propre cellule. Ce chariot dont le poids total dépassait les 40kg comprenait des appareils électroniques, des appareils et ustensiles de cuisine, un grand nombre de DVD, de la nourriture et j’en passe.

Le surveillant a donc dans un premier temps refusé toutes ces choses interdites, mais ce n’était sans compter sur notre hiérarchie qui lui a ordonné de laisser rentrer la personne détenue avec tout ce matériel interdit.

De plus, en effectuant une observation sur GENESIS de cette situation peu banale, la seule réponse apportée par notre belle hiérarchie à cet agent est qu’il ne faut pas utiliser ce logiciel pour défouloir et qu’il ne sert pas à critiquer la hiérarchie. Cette même hiérarchie qui continue de remettre en cause, face à la population pénale, la parole du surveillant essayant de faire son travail correctement.

Ufap Unsa justice tient à alerter notre direction locale que ce genre d’événement est récurrent et peut mettre en péril la sécurité de l’établissement.

Ufap Unsa justice tient à féliciter le comportement professionnel du surveillant UVF qui n’a fait que respecter le règlement.

Le bureau local Ufap

Related posts