samedi 04 avril , 2020

Gestion du COVID 19 à la Direction Interrégionale des Services pénitentiaires de la nouvelle Aquitaine: Le directeur interrégional est en guerre contre les masques de protection !

Alors que la France vit toujours dans un contexte de confinement et de pandémie, une très grande majorité des agents du Ministère de la Justice sont dépourvus de moyens de protection (masques, gel hydroalcoolique, gants…)

Incapable de fournir du matériel sanitaire à chaque personnel, à chaque structure pénitentiaire, le directeur interrégional fait la guerre à ses fonctionnaires porteurs de masques de protection, même personnels. En effet, le 24/03/2020 sa consigne aux chefs d’établissement est claire, « Les personnels ne doivent pas porter de masques en dehors des mesures de confinement sanitaire, même s’ils se les procurent eux-mêmes. »

Pourtant la veille, le lundi 23 mars 2020 a eu lieu une conférence téléphonique avec l’ensemble des Organisations Syndicales représentatives au ministère de la Justice. Lors de cette réunion, La garde des Sceaux a indiqué ses deux principaux objectifs, à savoir : la sécurité sanitaire des personnels et l’exercice des missions essentielles. Elle a également affirmé qu’il n’y aurait aucune sanction pour les Personnels portant leurs propres masques.

Avec de tels ordres et contre-ordres, le personnel de la Direction interrégionale de Bordeaux va devenir schizophrène !!! Des directions locales accuseraient même les porteurs de masques personnels de voleurs ! De la calomnie pour cacher l’incurie administrative !!!

L’Union régionale UFAP UNSa Justice, toujours soucieuse de l’hygiène et de la sécurité, recommande à la Direction interrégionale de respecter les engagements sanitaires de la Ministre.

Enfin, l’Union régionale UFAP UNSa Justice rappelle encore une fois que la direction est tenue par la loi d’employer toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale du personnel. Et pas l’inverse s’il vous plaît ! Aucun mail, aucune note, aucune loi, aucun chefaillon, aucun sbire ne peut interdire la protection sanitaire individuelle face au Covid-19 !

Le personnel pénitentiaire n’est pas la chair à canon du Directeur Interrégional !

Le 25/03/2020, pour le bureau régional

BERHAULT S. & BAIGNEUX D. & NOT T. & MATTIONI N.

Related posts