GRAVE ET NAVRANT -MA Brest

BREST, le 4 novembre 2016

Ce jour, le médecin-chef de l’unité « SANITAIRE » de la MA Brest décide l’extraction aux Urgences d’un détenu arrivant du 3 novembre.

Arrivés aux Urgences, après 10 minutes en salle d’attente, une infirmière remet aux collègues d’escorte des masques. Aucune information sur l’état de santé de la personne détenue n’ayant filtré au départ de l’Urgence, ils refusent en précisant qu’il doit s’agir d’une erreur.

Une fois affecté dans un box, un infirmier propose de nouveau des masques aux collègues en affichant sur la porte le protocole de prévention en cas de maladie contagieuse. L’infirmier confie que l’Unité Sanitaire les a prévenu de l’état du patient susceptible d’être atteint de la Tuberculose.

L’UFAP/UNSA JUSTICE s’insurge face au comportement irresponsable du médecin Chef de l’Unité Sanitaire incapable d’appliquer le Protocole de précaution envers nos collègues (nous sommes tous concernés), chose qu’elle a su faire envers le personnel médical du CHU Brest.

Sommes-nous une sous espèce à ses yeux ????

Hypocrite ou Hypocrate???

SI ELLE N’EST PAS CAPABLE DE RESPECTER LES PERSONNELS PENITENTIAIRES,NOUS LUI CONSEILLONS VIVEMENT D’ALLER EXERCER SES TALENTS SOUS D’AUTRES CIEUX

Le bureau local UFAP/UNSA JUSTICE

Related posts