HALLUCINANT – Tract RENNES VEZIN

Le 09 11 18

Lors du C.T.S. du 6 novembre dernier, Monsieur le Directeur annonçait sans sourciller la création au CPH Vezin d’une Unité pour Détenus Violents, rien moins que çà! Le tout sans la moindre concertation, pour ne pas changer…

Plus étonnant encore, cette décision doit être prise et entérinée lors du Comité Technique Ministériel du … 14 novembre prochain?

Personne d’autre que monsieur le Directeur n’étant au courrant au CPH, l’UFAP Unsa Justice s’ interroge donc sur ce soudain don de voyance?

ON NOUS PREND VRAIMENT POUR DES LAPINS DE SIX SEMAINES...

Nous savons tous qu’il faut toujours garder une petite gourde pour la soif, mais là, c’est l’ivresse totale.

Dans cette période d’économie budgétaire, l’Administration Pénitentiaire pouvait faire l’économie sur ce futur C.T.S. tronqué

ON NOUS PREND POUR… nous l’avons déjà dit au dessus, même si en quatre lettres c’était plus que largement suffisant pour résumer notre pensée!

Une nouvelle fois nous sommes mis devant le fait accompli, ils appellent çà le DIALOGUE SOCIAL !

Pour autant, l’UFAP Unsa Justice est bien décidée à se faire entendre de nos caciques (enfin c’est ce qu’ils disent ?), et nous tenions donc à exprimer nos doléances, ce que nous allons faire tout de suite.

L’UFAP Unsa Justice s’invite donc d’elle même dans ce dialogue social (?) indigne d’une grande Démocratie, et va donc vous faire profiter de son expertise du milieu carcéral, que celà vous plaise ou non…

L’UFAP Unsa Justice exige la révision immédiate de l’organigramme obsolète de cet établissement, afin d’une part de ramener le taux d’agents actuel au niveau qu’il devrait être.

Une fois ce travail éffectué, il vous faudra à nouveau réévaluer l’organigramme, pour créer de nouveaux postes dédiés à cette nouvelle unité (5 agents – 1 gradé). Pas question de déshabiller Pierre pour habiller Paul, qu’on se le dise!

L’UFAP Unsa Justice demande que les Agents appelés à servir dans cette nouvelle unité suivent une formation spécifique.

L’UFAP Unsa Justice exige que le mobilier intérieur des cellules de cette unité soit mis au normes et adaptés à ce type de détenus ultras violents. (voir mobilier spécifique RIEP). Les structures telles que les fenêtres qui doivent être en poly carbonate, les protections des éclairages, les passes menotes sur l’ensemble du trajet

L’UFAP Unsa Justice exige que les personnels soient équipés des toutes dernières « tenues dîtes pare coups, avec protège glotte ».

L’UFAP Unsa Justice exige que soit revue le niveau 3 des escortes . Un peu de sérieux S.V.P. Vos escortes aux rabais doivent être proscrites, LA SECURITE DE VOS PERSONNELS L’EXIGE!

L’UFAP Unsa Justice exige que l’on cesse de bloquer l’établissement à chaque mouvement d’un détenu du Q.I. ou du Q.D. Il est temps de pousser les murs! Créons un passage isolé du reste de la détention. La solution existe. Il suffit d’ouvrir un passage afin que LA PASSARELLE devienne indépendante du reste de l’établissement.

L’UFAP Unsa Justice exige que cette unité de tous les dangers, s’ouvre avec le maximum de sécurité pour l’ensemble des Personnels. Ne lésinez pas sur les moyens!

Voilà, vous ne voulez pas dialoguer avec nous et bien tant pis! L’UFAP Unsa Justice, 1ère organisation syndicale, vous livre quand même ses propositions pour le bien être des Personnels.

                        Pour le bureau local

Related posts