jeudi 11 juillet , 2019

IGNORANCE, INCOMPÉTENCE, MENSONGE

Un titre : trois mots. Trois mots qui à eux seul peuvent résumer la manière dont est géré notre établissement.

IGNORANCE : En dehors de son bureau à épier les moindres faits et gestes du personnel travaillant à l’étage, notre directeur ignore complètement la vie carcérale, les problèmes de nos coursives, la dangerosité de notre métier.

INCOMPÉTENCE : Depuis le Protocole d’accord de 2018, des passes menottes mènent une vie paisible dans un bureau sans que notre directeur prenne la peine de s’y intéresser car pour ce dirigeant, la sécurité des personnels n’est certainement pas une priorité. Ne rien faire et exposer les personnels en devient dangereux !

MENSONGE : Maintenant le pire reste à venir. En effet, lorsqu’il annonce que : « ce détenu ne sortira pas du quartier d’isolement, sa demande de transfert est faite, il est hors de question qu’il parte en bâtiment » Tout le monde approuvé ce regain d’autorité, car on sait tous que ce voyou n’est pas compatible avec la détention et que son passage à l’acte et imminent. Mais là vous nous avez menti Monsieur ! En effet, peu de temps après et allant à l’encontre des propos tenus aux agents, notre manager a décidé de réaffecter ce détenu directement en bâtiment, mettant en danger ses personnels. Si agression il y a, et agression il y aura, vous en serez le premier responsable SIR !

L’UFAP UNSa justice ne peut tolérer ce comportement, vous êtes venu chercher votre hors classe sur notre établissement mais vous ne le méritez pas, votre demande de mutation ne serait que légitime.
Le bureau local UFAP UNSa Justice

Related posts