lundi 14 octobre , 2019

IL PLEUT BERGERE !

Hier, lundi 12 août 2019, dans l’après-midi, un orage est tombé sur notre Centre de détention, mais à défaut de flotte, ce sont des projections de colis qui se sont abattues. Grâce à la vigilance de nos agents, ces marchandises n’ont pu atteindre nos « tendres » chérubins.

 La récolte de cette cueillette estivale a permis de récupérer des bouteilles d’alcool, des cordons et chargeurs pour téléphones portables, 47 grammes de résine de cannabis et… ce qui devient problématique…

Un couteau type plongée, dans son étui, avec une lame de 14 cm

Depuis plus de 3 ans, les projections n’ont jamais cessé, malgré nos multiples alertes et relances afin de faire renforcer le système anti-projections.

Ce week-end, aux parloirs, c’était 300 euros et 45 grammes de résine de cannabis sans compter les diverses saisies de viande conservées au frais dans les caleçons de nos voyous.

N’oublions pas les nuits avec les incidents et les nombreuses interventions en cellule, effectuées par des équipes qui tournent en mode dégradé.

A TARASCON le travail n’est pas un long fleuve tranquille ! Et toujours pas d’encouragement ou de reconnaissance de la part de notre Direction envers ses personnels !

Mais qu’attend notre Administration pour réagir ? Le décès d’un de ses personnels ?

Apparemment ce n’est pas encore à cette CAP des surveillants et surveillants brigadiers que notre effectif sera comblé et que nous pourrons ouvrir les UVF avec 5 agents !

« Découvert » a encore une longue carrière devant lui…

 L’UFAP-UNSa Justice exige l’application des engagements sécuritaires signés par notre administration dans le relevé de conclusions !

L’UFAP-UNSa Justice, une présence au quotidien…

Tarascon, le 13 août 2019

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice.

Related posts