jeudi 18 avril , 2019

JET D’URINE SUR UN OFFICIER !

Ce dimanche 17 mars vers 18h, alors que le chef de détention se rend au QD afin d’y rencontrer (à sa demande) un de nos chers pensionnaires, ce dernier non content d’attendre depuis trop longtemps son transfert, pousse le capitaine, faisant tomber son motorola, et se met en garde devant lui. Frustré de ne pas avoir pu le frapper, il le menace de lui porter des coups à la prochaine rencontre et finit par lui balancer de l’urine qu’il avait soigneusement préparée !


Ce genre d’attitude dégradante et humiliante reflète une fois de plus le contexte particulier dans lequel les personnels exercent leurs missions quotidiennement. Quand il ne s’agit pas d’agressions graves, c’est avec ce genre de provocation, que trop de détenus tentent de nous atteindre !


CET ACTE INQUALIFIABLE DOIT ÊTRE SÉVERÈMENT PUNI DISCIPLINAIREMENT ET PÉNALEMENT !


Cette agression, car il s’agit bien d’une agression même si elle n’est pas physique, doit être sévèrement puni au regard de l’atteinte portée à l’égard d’une personne dépositaire de l’autorité publique. Il est primordial de ne pas minimiser la violence et l’impact de ce type d’agression…


L’UFAP UNSa Justice de Liancourt félicite les personnels présents pour leur professionnalisme et admire leur sang-froid dans la gestion de cet incident, car quiconque et en toute honnêteté, ne peut dire ce qu’il aurait fait dans de telles circonstances !


L’UFAP UNSa Justice de Liancourt approuve la mesure prise par la Direction de l’établissement puisque l’auteur de ces faits est depuis géré « équipé », comme tout détenu violent doit l’être, suite au relevé de conclusions, signé par notre organisation en Janvier 2018 !


Pour le bureau local UFAP UNSa Justice Dominique DEREGNAUCOURT

Related posts