lundi 23 septembre , 2019

JOUX LA VILLE : un blocage reconduit et indispensable !

Aujourd’hui même, les Personnels du Centre de Détention de Joux la Ville ont décidé de bloquer cette structure au regard de leurs conditions de travail déplorables et d’un mode de fonctionnement dégradé que la Direction Interrégionale veut leur imposer.

Durant ce mouvement, nous apprenions le transport aux urgences de deux de nos Collègues qui se faisaient agresser au quartier disciplinaire, ce qui a conduit les Personnels devant les portes à amplifier leur mouvement de protestation en décidant d’interdire l’accès à l’Etablissement des membres du conseil d’évaluation qui devait se tenir cet après midi même.

L’Union Régionale UFAP de DIJON félicite la détermination des Personnels de cet Etablissement qui viennent de démontrer qu’ils ne sont pas prêts à se résigner face à la politique pénitentiaire installée par la Ministre Taubira et entretenue par la Directrice Gorce.

Aujourd’hui Joux la Ville, et demain bon nombre d’Etablissements de la Région vont, par n’importe quel moyen, qui sera soutenu de toute manière par l’Union Régionale, crier leur indignation et leur colère face à ces dirigeants focalisés sur les droits donnés à outrance aux détenus même si ceux-ci doivent mener à faire disparaître leurs devoirs et coûter la santé physique et psychologique des Fonctionnaires Pénitentiaires.

L’Union Régionale UFAP de DIJON appelle l’ensemble des Personnels, désireux de faire valoir leur mécontentement, de se rapprocher de nos Responsables Locaux UFAP afin d’organiser une riposte proportionnelle aux atteintes graves qui nous sont portées.

Enfin, l’Union Régionale UFAP de DIJON se joint aux Personnels de JOUX LA VILLE afin de souhaiter un bon rétablissement physique et psychologique aux Personnels lâchement agressés ce matin dans cet Etablissement.

 ILS VEULENT UN MODE DÉGRADÉ,

NOUS ALLONS LE LEUR OFFRIR !

Pour l’Union Régionale UFAP de Dijon

Le Secrétaire Général

Thierry CORDELETTE

Related posts