samedi 23 février , 2019

Juste une mise au point…

Avant qu’une fois de plus (un syndicat qui en période d’élections promettait monts et merveilles aux personnels à de pures fins électorales) ne soit accusée l’UFAP UNSa Justice de tous les maux, une petite mise au point s’impose…

L’UFAP UNSa Justice du CP de Metz  ne fait tout simplement pas partie de cette intersyndicale car elle ne veut pas vendre de rêves aux agents en promettant la lune (300 euros mensuel d’ICP , 1/4ème… et surtout le néant côté « sécurité »)

Avec à la tête d’une organisation ce petit gourou qui serait capable de vendre du sable à un Bédouin…

Promettre des choses c’est bien, les obtenir c’est autre chose… Aboyer, montrer les dents pour finalement quitter des négociations n’est hélas pas le meilleur moyen d’arriver à ses fins…

FO pas mentir aux personnels …

Bref revenons-en à l’essentiel car contrairement à ce que certains s’amusent à véhiculer l’UFAP UNSa Justice a des revendications et surtout celles-ci sont bien plus objectives et regroupées sur 4 grands thèmes :

SECURITE, CONDITIONS DE TRAVAIL, POUVOIR D’ACHAT ET REVALORISATION SALARIALE

  • Mise en place des points du relevé de conclusions tels que nous les connaissons et pour lesquels les volets sécuritaires ne sont pas encore mis en œuvre (Unités Détenus Violents, utilisation des trappes de menottages, dotations qui tardent à arriver sur les structures …)
  • Réorganisation  des journées de détention  et redéploiement des effectifs en privilégiant le travail en équipe et le binômage.
  • Revalorisation de la PSS pour tous les Corps.

En janvier 2018, nous avons obtenu 2 points de revalorisation sur 3 ans pour les Personnels de surveillance, le gouvernement ayant refusé d’aller au-delà de l’ISSP de la Police. Celle-ci ayant été renégociée au ministère de l’intérieur, l’UFAP UNSa Justice exige d’aller plus loin et plus vite en élargissant le champs de la revalorisation aux PA, PT et PIP.

  • Revalorisation de l’ICP pour tous les Personnelsqui la perçoivent (CEA / PT) et révision des postes éligibles à l’ICP majorée.

Si un pas a été fait en janvier 2018, un deuxième doit être franchi afin d’obtenir un réel 13ème mois dont la correspondance se situe autour du salaire moyen d’un Agent du CEA et d’un Personnel Technique.

  • Revalorisation de l’IFO notamment pour des Personnels du Corps de commandement conformément au relevé de conclusions du mois de mars 2017.
  • Revalorisation de l’IFSE pour tous les Corps Communs et mise en place d’un CIA respectable pour les B ET C.

Le ministère de la Justice ne pourra pas faire l’impasse de revaloriser les Personnels Administratifs, c’est un combat prioritaire de l’UNSa justice. Notre détermination est intacte sur le sujet, d’autant que ceux-ci n’ont obtenu aucune prime, cela doit changer rapidement !

D’ailleurs des discussions sont ouvertes pour qu’enfin des organigrammes voient le jour dans le corps des personnels administratifs avec une première rencontre dès le 15 février prochain!

  • Revalorisation de l’IFPIP, des primes de nuits, dimanches et jours fériés, de l’astreinte …
  • Le passage aux 33h00 hebdomadaire conformément aux dispositions de l’article 1erdu décret du 25 aout 2000.
  • La modification du statut spécial permettant l’octroi aux Personnels en services postés d’avoir un deuxième repos hebdomadaire légal.
  • La suppression du matin/nuit.
  • L’adaptation et la prévision des rythmes de travail des Personnels en cohérence avec leurs missions et leur qualité de vie et de travail.
  • Le droit  à de vrais congés sur la période estivale et la 8èmede CA pour tous.

Au regard de ce simple état des lieux, nous ne nous reconnaissons pas dans les revendications de l’intersyndicale, il est donc pour nous autres ; membres du bureau local UFAP UNSa Justice de Metz impossible de rejoindre ce mouvement. ( Mouvement qui semble d’ailleurs ne pas prendre d’ampleur !!! )

L’an dernier nous avons  montré que nous étions capables de mobiliser quand certains ne souhaitaient pas se joindre à nous.

Nous ne sommes pas des marchands de rêves !!!

Le 07/02/2019,

Le bureau local.

Related posts