La bave du crapaud n’atteint toujours pas la Blanche Colombe

Depuis plus d’un mois, des bureaux locaux et le bureau régional UFAP-UNSa Justice subissent une campagne de diffamations et de provocations de la part d’un autre syndicat régional.

Le Bureau Régional ne souhaite toujours pas entrer dans ces bassesses mais les derniers tracts reflètent la niaiserie syndicale car avec un minimum de savoir vivre et d’éducation, un syndicaliste régional ne se permettrait pas d’agresser par écrit un syndicaliste local.

Nous sommes patients face à l’ineptie aussi nous vous rappelons qu’à l’UFAP « Charbonnier est maître chez soi » donc ce n’est certainement pas une autre organisation syndicale qui décidera de nos choix et de nos orientations. A bon entendeur !
Pour votre gouverne, le Bureau Régional UFAP est toujours prêt à suivre des mouvements initiés par nos Bureaux Locaux qui après consultation des personnels décident des modalités d’actions.
Vous avez évidemment le droit de critiquer le travail des membres du Bureau Régional UFAP mais nous préférerions être jugés par les personnels du Ministère de la Justice.
Ce qui est regrettable enfin c’est d’instrumentaliser la violence subie par nos copains pour déclencher des hostilités envers l’UFAP. Nous sommes persuadés que ces provocations ne solutionneront pas la violence au travail.

« On ne critique que les personnes que l’on envie »

Pour le Bureau Régional UFAP-UNSa Justice ,
le 12/09/2017
Anne-Lise GUILLOT & Samuel BERHAULT & Didier BAIGNEUX & Thierry NOT

Related posts