mercredi 21 avril , 2021

LA GOUTTE DE TROP – Tract EPM Orvault

Ces dernières 24 heures ont été des plus agitées au sein de L’EPM Orvault avec deux nouvelles agressions physiques sur personnel.

      Tout a commencé ce mercredi par une agression sur le Premier Surveillant Moniteur de Sport qui a reçu un crachat,  deux coups de poings au visage et surtout s’est fait étrangler par un sauvageon déjà bien défavorablement connu de nos établissements pour des actes similaires et qui était géré par les ELAC sur sa dernière affectation. Heureusement les collègues ont pu extirper le Premier Surveillant des bras de ce détraqué avant que celui ci ne meurt étouffé.

L’UFAP UNSA Justice EPM Orvault condamne fermement cet acte et n’a qu’une seule définition à cela c’est une Tentative de meurtre !!!

      Suite à cela et au regard d’un malaise et d’une insécurité grandissante, un mouvement spontané de protestation s’est déroulé ce jeudi matin afin d’alerter une nouvelle fois notre direction locale. Celle ci s’est entretenue durant deux heures avec les agents et une réunion aura lieu fin Mars afin que le personnel de surveillance puisse, d’ici là, apporter par écrit des solutions envisageable aux problèmes évoqués.

Nous disons fini de jouer la montre !!! Il y a une solution toute trouvée pour les sauvageons réfractaires à l’autorité et qui ne doit pas attendre fin Mars c’est le transfert définitif et sans délais de TOUS les agresseurs et non pas une simple mutation interne d’unité de vie.

Nos collègues victimes ont besoin de retrouver une certaine sérénité à court terme. C’est le minimum qui puisse leur être accordé ! !

      A peine le mouvement des personnels terminé qu’une autre agression physique a eu lieu sur une autre de nos collègues Surveillante qui s’est vu infliger un coup de poing à la mâchoire par un autre de nos pensionnaires et ce malgré l’intervention de sa binôme éducatrice.

      Ce triste événement renforce la légitimité de cette grogne et de ce mal être ambiant qui n’a que trop duré. Il est temps que le personnel soit entendu et que des actes forts soient initiés par nos dirigeants car la coupe est pleine !!!

L’UFAP UNSA Justice EPM Orvault souhaite un prompt rétablissement à nos collègues victimes et tient à féliciter, une nouvelle fois, la réactivité et le professionnalisme de l’ensemble du personnel présent.

Orvault, le 26 Février 2021 Le bureau local Ufap UNSA Justice

Related posts