samedi 18 janvier , 2020

La parole vaut l’Homme…

Le mois d’août étant quasi écoulé, les personnels administratifs ayant presque tous été notifiés… Nous pouvons d’ores et déjà faire le triste constat que le compte n’y est carrément pas !!!

Le CIA …quelle mascarade ! Les agents ayant été évalués et notés n’ont que trop rarement été récompensés à la hauteur de leurs investissements !

En effet, quelle mauvaise surprise de constater que ces agents n’obtiendront pas la reconnaissance financière qui leur est due. Une fois n’est pas coutume, l’administration et ses dirigeants ne respectent pas « leurs petites mains » comme ils aiment si bien le dire de manière péjorative, qui maintiennent pourtant le paquebot pénitentiaire à flot…

Dans de jolis discours, la reconnaissance serait une affaire qui doit nécessairement se ressentir au quotidien…Dans la réalité, les choses sont pourtant toutes autres !!!

Après les amplitudes horaires pour certains, assorties de l’écrêtage des heures qui va avec… Ou encore la multiplication des tâches par manque de personnels … Des feuilles de route qui s’allongent au gré du vent… La technicité de l’exécution des tâches… L’adaptation aux nouveaux logiciels pour d’autres…La complexité de nos métiers mérite qu’on s’y attarde et qu’on y montre un minimum d’intérêt !

Et pourtant : Voici maintenant venu le temps des primes au rabais…

Et s’il ne s’agissait que du CIA…mais NON !  L’IFSE, on en parle ???

L’IFSE, cette drôle d’indemnité qui varie au gré des établissements… Aucune harmonie dans son application. Et ce n’est pas faute d’avoir interpelé le D.I. à de nombreuses reprises !!!

Comment espérer pérenniser la couverture des postes clés d’un établissement ou d’une direction interrégionale ? Comment fidéliser des agents sur des postes toujours plus complexes si ce n’est en leur accordant un petit plus financier ?

Cette reconnaissance financière aurait permis à l’Administration de montrer un début d’intérêt qu’elle peut et devrait porter à ses personnels… Aujourd’hui, cela fait polémique et génère l’effet inverse de ce qui était initialement prévu.

Monsieur le Directeur interrégional, vous prétendez vouloir endiguer les violences faites aux personnels, coûte que coûte, à grand coups de « projet contre les violences » … L’Administration ne devrait-elle pas montrer l’exemple ???

Malheureusement lorsque certaines de ces violences sont récurrentes et surtout « institutionnelles » nous cherchons à comprendre et nous nous interrogeons sur les améliorations à venir.

L’organisation des services, le management ne sont pas à la hauteur des espérances du terrain ! La direction interrégionale ne fait évidemment pas exception en la matière. Tout comme de trop nombreux établissements !!!

Les beaux discours doivent nécessairement être suivis d’actes forts…

Cette occasion qui vous a été donnée, à travers l’attribution du CIA pour récompenser vos personnels administratifs ;

Vous l’avez simplement gâchée…

Les Secrétaires Généraux,

Related posts