LAMENTABLE – Limoges MA

Après avoir maintes fois alerté notre Chef d’établissement et tiré le signal d’alarme sur les conditions de travail des personnels de la Maison d’arrêt, nous voici confrontés à une surpopulation record : matelas à même le sol, altercations de plus en plus fréquentes, une tension palpable et quotidienne…

De récents événements auraient pu avoir des conséquences dramatiques !!!

Faut-il attendre un incident encore plus grave ou de nouvelles agressions pour que notre

direction prenne la mesure du problème ? Qu’attendez-vous pour faire procéder à des transferts massifs de condamnés vers des établissements affichant des taux de remplissage misérablement bas comparés aux 212 % d’occupation au quartier hommes de la Maison d’arrêt ?

Quand allez-vous enfin prendre en compte la surcharge de travail imposée aux agents d’étages,greffe, fouille/cantines, secrétariat, etc….

Nous sommes écoeurés de cette politique du renoncement qui consiste à ne pas tenir ses engagements (dernièrement l’effectif de la M.A. durant la durée des travaux….)

Nous sommes écoeurés de cette politique du « pas de bruit, pas d’ennui » qui sert peut-être vos intérêts, mais nuit gravement à la sécurité de vos personnels……

Nous sommes écoeurés du traitement infligé à notre collègue, laissé SEUL TOUTE UNE NUIT à l’hôpital avec un détenu sans AUCUNE ESCORTE !!!!

Quid de la sécurité ???

Tout nouvel incident ne pourra qu’être le résultat de la gestion catastrophique de cet

établissement et de votre manque d’anticipation concernant l’effectif de la M.A.

Nous vous en tiendrons pour seul responsable.

Le 09/12/2015,

Le bureau local

 

Related posts