mardi 09 juillet , 2019

L’ARRÊTÉ DU 17 JUIN 2019 PORTE LA PSS À 28.5% AU 1er JANVIER 2022

À la suite du mouvement de Janvier 2018, l’UFAP UNSa Justice signait un relevé de conclusions sécuritaire, accompagné d’un volet indemnitaire, portant notamment l’ICP à 1400€ annuel, la prime dominicale à 36€ et la
Prime de Sujétion Spéciale (PSS) de 26 à 28%.

Depuis, les évènements de Condé sur Sarthe début mars ont conduit la garde des Sceaux à s’engager avec le DAP sur l’accélération de la mise en œuvre du relevé de conclusions, notamment sur l’aspect sécuritaire, tout en annonçant aux organisations syndicales sa décision de prolonger le trait de l’augmentation de la PSS d’un demi‐point au 1er janvier 2022, à l’instar de son homologue Ministre de l’Intérieur.

Cette annonce, faite le 14 mars dernier, se traduit dans l’arrêté publié le 17 juin 2019 modifiant ainsi l’arrêté du 19 septembre 2012 modifié et fixant le montant de la prime de sujétion spéciale attribuée à certains Personnels des
services déconcentrés de l’AP à 28,5% au 1er janvier 2022 (+0,5%).

L’UFAP UNSa Justice ne veut pas en rester là !…

Si cette augmentation de 0.5 point porte la PSS des Personnels de surveillance au même niveau que celle de nos collègues de la Police nationale, l’UFAP UNSa Justice revendique toujours et encore une nouvelle revalorisation de cette indemnité intégrée dans nos droits à pension.

Par ailleurs, celle‐ci souffre de variation en fonction des Corps et Grades. C’est aussi pourquoi la Première Organisation Syndicale ministérielle revendique une augmentation de la PSS pour TOUS, contrairement à
l’engagement de la Ministre !

De même l’UFAP UNSa Justice dénonce l’absence de versement de cette indemnité aux élèves en scolarité à l’ENAP, tant à l’entrée dans notre administration que dans le cadre d’une promotion par concours.

Pour l’UFAP UNSa Justice, cet arrêté du 17 juin n’est qu’une étape !… La revalorisation salariale de TOUS les Personnels pénitentiaires doit aller plus loin…

L’UFAP UNSa Justice, un syndicalisme de progrès…

Pantin, le 24 juin 2019

Related posts