samedi 18 janvier , 2020

Laxisme ou angélisme ???

Alors que nous avons en charge la garde d’un détenu T.I.S.  ou Terroriste Islamiste, incarcéré pour des faits en lien avec le terrorisme ………………..

Notre lieutenant « responsable » du travail pénal, dans sa grande bonté, classe ce détenu en formation restauration collective !!!

Bah bien sûr… QUELLE BONNE IDÉE !!!

Mettre dans les mains d’un terroriste des couteaux de cuisine pour sa bonne préparation …à la réinsertion… !!!

On marche sur la tête !!! Et la sécurité on en parle ???

Si cette officier ne voit pas le problème ni le danger…, pour nous représentants des personnels et pour les personnels, c’est l’indignation et l’incompréhension totale !!!

Que dire de notre direction qui valide le fait que des « T.I.S. » puissent se munir de potentielles armes pour que ces derniers aient accès à une activité… ?     La prévention ne peut et ne doit pas être un vain mot !!!

En parlant d’activités, il serait peut-être préférable que nos  « gentils » TIS accèdent  aux activités en tous genres  lancées depuis plusieurs mois !  Tels que : Origamis, guitare, chorale, sophrologie, cinéma, théâtre, code de la route, peinture, et autres arts plastique, jeux de société…

Il est grand temps cela cesse et que l’on arrête avec ces classements périlleux, incompatibles avec la sécurité de l’établissement, de ses personnels et des autres usagers ! L’angélisme est dangereux !!!

L’UFAP UNSa Justice dénonce et met en garde nos dirigeants face  à leurs responsabilités dans ce genre de décisions et invite  les acteurs de la CPU à s’autoriser un point de vue plus sécuritaire et en adéquation aux profils des détenus !.

L’UFAP UNSa Justice sera très attentive à la suite qui sera donnée à ces sujets et accédera à d’autres formes de communication et d’actions si d’avenir le Direction locale ne rectifiait pas sa position !

Le secrétaire local UFAP UNSa Justice,

ALTER Nicolas

Related posts