vendredi 28 février , 2020

LE BON TIMING 1 et 2…

LE-BON-TIMMING-1-et-2-…

                                                                   Eysses le 11 01 2020                                                           

Dans la nuit du 9 au 10 janvier 2020 vers minuit, un feu de cellule s’est déclaré au bâtiment B.

L’alerte fut rapidement donnée par les agents en poste aux miradors. L’intervention du gradé de nuit avec les collègues de piquet a permis certainement d’éviter le pire.

Dans un premier temps une partie des détenus a été placée dans la cour de promenade, puis à la demande des sapeurs-pompiers le bâtiment a dû être évacué dans son intégralité.

Cette procédure a exigé, que les détenus, pour une meilleure sécurité et visualité soient cantonnés au niveau de la cours du service socio-éducatif.

Une fois le feu maîtrisé, il sera procédé aux tests des fumés sur les collègues aucun ne se révélera positif, quant à ceux pratiqués sur les personnes détenues un seul présentera une inquiétude qui impliquera sa sortie aux urgences.

La réintégration des détenus du bâtiment se fera dans l’ordre et le calme, le détenu ayant provoqué l’incendie sera pour sa part placé au quartier disciplinaire.  

L’UFAP  félicite l’ensemble des personnels pour leur professionnalisme et souligne leur courage.

Notons que l’encadrement a également était à la hauteur ce soir-là, tout comme le vendredi 10 janvier 2020, lors de la séance sport de l’après-midi. En effet des projections ont eu lieu au niveau du stade, les collègues en poste aux miradors ont donné l’alerte comme d’habitude.

Le chef de détention a immédiatement réagi en organisant une escouade afin d’intercepter les projections.

Un casque de réalité virtuelle et ses accessoires ont été saisis et des bouteilles d’alcool ont pu être récupérées, la séance de sport a été de facto réduite d’une bonne demi-heure.

L’UFAP ne peut qu’exprimer sa satisfaction sur la réactivité de notre nouveau chef de détention et félicite les collègues pour leur sens du devoir.

L’UFAP assure qu’ellesera au soutien de ce genre d’initiative et des autres à venir, nous espérons que ce vent nouveau perdureraet permettrade retrouver de la motivation.

L’UFAP vous promettait du renouveau, il est en cours de devenir… !!!                

                                                     Pour le bureau local

                                             Cindy Boulogne & Thierry Not

Related posts