LE CHOUCHOU DU PATRON – Tract CAEN MA

Le bureau UFAP UNSA JUSTICE de la maison d’arrêt de Caen, vous informe que depuis 1 mois environ un V.I.P a fait son apparition dans nos murs.

Ce Very Importante Personnalité n’est autre qu’un détenu transféré pour mesure d’ordre sur plusieurs établissement avec à son palmarès : Agression sur personnel, Insulte, Crachat, Œilleton bouché, etc…

Il fait ce qu’il veut ici !!!

Notre cher directeur lui a déroulé le tapis rouge. Pourtant nous ne sommes pas à Cannes mais bien à Caen.

En effet, notre directeur a implicitement donné ces consignes à son staff d’officier et 1er SVT de laisser tranquille ce cher chérubin.

Il bouche en permanence oui en permanence, l’œilleton de la cellule avec un mépris total du règlement intérieur et des surveillants.

Ce n’est pas grave !!!

Pourtant, à notre grande surprise notre direction réaffirme son autoritarisme à l’égard de la population pénale. Elle rappelle par note de service, le règlement intérieur et l’interdiction formelle d’occulter les œilletons des cellules.

Cette règle s’applique-t-elle à toute la détention ???

Même si, ce détenu est passible de compte rendu d’incident, ces derniers ne sont même pas traité et laissé au statut d’attente (plus d’une vingtaine à ce jour). Pour finir, il semblerait que ce détenu soit incompatible au QD. Mais, il est bien seul en cellule et sur la liste des surveillances spéciales pour dangerosité. Incohérence de plus, il est en ouverture à deux agents, il peut donc être violent envers les personnels voir les autres détenus.

Monsieur, le directeur, l’UFAP UNSA JUSTICE de la maison d’arrêt vous demande de prendre vos responsabilités et de placer ce personnage à l’isolement pour la sécurité de tous comme nous vous l’avons déjà demander à plusieurs reprises.

Avez-vous déjà oublier le mouvement social de ce début d’année pour la sécurité des personnels ???

En cas d’agression sur le personnel, vous serez tenu pour unique responsable. Dès lors, nous n’hésiterons pas à inviter les agents concernés à déposer plainte contre vous pour négligence et mise en danger de la vie d’autrui.

L’UFAP UNSA JUSTICE, une présence au quotidien.

Le secrétaire local

Le jeudi 10 mai 2018

Related posts