Le CIA des administratifs pénitentiaires les « B » se font Berner ! et les « C » se font Couillonner! Une belle fin d’année 2018 en perspective…

A la vue de la somme de travail fournie qui tourne souvent à l’abnégation, on pouvait croire que la DAP saurait reconnaître le rôle des administratifs de catégorie C et B en cette fin d’année 2018….l’expérience de la réalité est devenue une terrible  désillusion.

L’administration avait promis lors du précédent exercice budgétaire de ne pas oublier des administratifs et pourtant encore cette année elle néglige une grande partie de ses fonctionnaires !!!

La potion magique du RIFSEEP, système indemnitaire rejeté par l’UFAP UNSa Justice, par l’UNSa justice et par l’UNSa Fonction Publique, promettait une rémunération indemnitaire au mérite via le Complément Indemnitaire Annuel (CIA).

Conclusion : Nous voilà en pleine fumisterie avec une absence de réflexion globale  pour le CIA des Administratifs des catégories C et B de la DAP !

Au mieux, peut-être pour certains une petite enveloppe distribuée à la va vite et en catimini…

Alors que pour l’UFAP UNSa Justice, la DAP avait de quoi travailler sur le sujet. Citons par exemple nos collègues qui ont dû absorber, à marche forcée, la refonte des services payes, ceux qui travaillent depuis de longues semaines sur les élections professionnelles, les agents en SPIP confrontés aux PPSMJ, plus généralement les collègues qui voient quotidiennement leurs tâches sans cesse s’empiler avec le constat alarmant des sous effectifs et également tous ceux qui de façon non officielle font fonction du corps supérieur…

En cette fin d’année, le verdict est sans appel : le RIFSEEP est tout sauf un système de reconnaissance de l’investissement !

C’est donc un échec cuisant pour l’administration !

Sans ces petites mains, la machine administrative ne fonctionnerait pas !!! Et le pire dans tout cela c’est que les Administratifs des services paies vont devoir mettre en paiement les primes de fin d’année, pour certaines très conséquentes,  d’un certain nombre de Cadres. Vous avez dit Justice??? Pour nous personne ne doit être oublié.

C’est pourquoi, l’UFAP UNSa Justice, 1ère organisation syndicale du ministère, revendique l’ouverture d’une négociation indemnitaire dans la transparence.

 

Paris, le 21 novembre 2018

Fabrice BEGON

Secrétaire national

UFAP UNSa Justice_CIA des PA_21.11.2018

Related posts