mercredi 10 juillet , 2019

Le conseil d’évaluation du 7 Juillet 2014 !

Lundi 7 Juillet 2014, sur notre établissement, se tenait le conseil d’évaluation annuel présidé par Monsieur le Sous-Préfet de Béziers ( représenté en fin de journée par sa secrétaire de cabinet ) accompagné de Monsieur le Vice-Procureur de Béziers ainsi que Monsieur le président du TGI de Béziers. Un Directeur de la D.I.S.P de Toulouse représentant le D.I était également présent.

L’UFAP a mis l’accent sur les problèmes récurrents des projections qui gangrènent la sécurité des personnels sur le C.P de Béziers. Nous avons bien mis en garde les hautes autorités de la reprise des mouvements de protestation dès la rentrée, si nous n’obtenons pas rapidement des engagements concernant l’installation de filets anti projections.

Nous n’hésiterons pas à médiatiser à la presse, à la radio et à la télévision nos futurs actions ! Nos revendications sont légitimes ! Nous ferons du bruit !

Force est de constater que le C.P de Perpignan a obtenu des filets anti projections grâce à leur détermination dans leurs différents mouvements de protestation devant les portes de leur établissement.

L’UFAP a bien fait prendre conscience à nos interlocuteurs que la sécurité des personnels n’était pas une question de prix. Et encore moins sujet à discutions !

Bien entendu, nous restons ouvert à toutes propositions !

D’autre part, nous avons transmis à Monsieur le vice-Procureur de Béziers l’inventaire des agressions sur le personnel toujours en cours sur le plan judiciaire. A notre connaissance, 19 affaires d’agressions sur le personnel sont toujours sans réponse de la part de la Justice.

Nous avons également évoqué l’inquiétude des personnels face au manque d’information concernant des affaires qui ont pu être « classées sans suite ».

Monsieur le Vice-Procureur s’est engagé à nous informer des suites qu’il donnerait après avoir étudié les documents que nous lui avons fourni.

Mes camarades, soyez convaincus ! la mobilisation paye ! Vous pouvez compter sur nous, l’UFAP n’acceptera jamais que les personnels soient mis en danger, et se battra sans ménagement.

Béziers, le 8 Juillet 2014,
Pour le bureau local UFAP-UNSa Justice,
CAUJOLLE Fabrice / DEMARIA Stéphane / PUYJARINET Karine 

Related posts