mercredi 10 juillet , 2019

Le CP Marseille victime d’un « DESPOTE »

Dans son tract du 22 juillet 2014, l’UFAP-UNSa Justice dénonçait la volonté de la direction de fermer le mirador dans le but d’économiser des agents.

Dans son tract du 29 septembre 2014, l’UFAP-UNSa Justice  s’insurgeait devant le mépris que porte la direction aux OS en les écartant de tous projets (notamment la modification du rythme de travail : passage en 12h) et exigeait qu’elles soient associées à l’élaboration de ce dernier.

Le 01 décembre 2014, l’ensemble des OS boycottait le CT qui avait pour seul ordre du jour le mirador 2. Le quorum n’étant pas atteint, le CT aurait du être reprogrammé.

Seulement la dictature est bien en place aux « Baumettes », et les Comités Techniques n’ont plus aucune valeur ici.

La Direction a profité de l’effervescence des élections pour faire passer ses projets en « catimini ». L’UFAP-UNSa Justice a été la seule à dénoncer leurs stratagèmes.

Depuis le 08 décembre, le mirador 2 a été transformé en échauguette.

Comble de l’ironie, l’ex mirador est toujours doté d’un gilet pare-ballesau cas où !!

Il ne manque plus qu’un drapeau blanc pour que l’agent signale qu’il ne peut nuire  à personne en cas de danger.

Cette transformation a une incidence sur le service de nuit et la charte des temps et aucun débat sur le sujet n’a eu lieu.

Pour l’UFAP-UNSa Justice, avec la mise en place des régimes différenciés et le déplacement  de nombreux prévenus « DPS »  vers le Bâtiment A, ce mirador avait toute son utilité. Il n’y a plus de sécurité entre le mirador 3 et le mirador 5.

Si pour la Direction le mirador 2 est simplement transformé, pour l’UFAP UNSa Justice il est bel et bien fermé et c’est une aberration.

Il est intolérable que l’Administration fasse des économies au détriment de la sécurité.

L’UFAP UNSa Justice  dénonce et s’oppose à la fermeture de ce mirador mettant en péril la sécurité des personnels et de l’établissement.

L’UFAP UNSa Justice  exige que la Direction revienne sur sa décision.

L’UFAP UNSa Justice  demande un apport conséquent en personnel afin de faire fonctionner cet établissement.

L’UFAP UNSA JUSTICE, des projets, un avenir…

Related posts