vendredi 15 novembre , 2019

Le décret statutaire du Personnel de surveillance et la Réforme de la Chaine de Commandement examinés le 17 septembre au Conseil d’État avant publication….

Dans le respect de ses engagements, l’UFAP UNSa Justice confirme les informations qu’elle a publiée cet été concernant la mise en œuvre de la Réforme de la Chaine de Commandement.

Après des mois d’attente provoquée par les gesticulations stériles de certains, conformément à nos annonces, la Réforme de la Chaine de Commandement sera soumise à l’examen du Conseil d’État le mardi 17 septembre prochain.

Au‐delà de valider définitivement la Réforme de la Chaine de Commandement et toutes les dispositions découlant du protocole d’accord signé par notre seule Organisation Syndicale, ce rendez‐vous réglementaire va, par ailleurs, à l’initiative de l’UFAP UNSa Justice, valider les dispositions favorables aux Surveillants en matière d’attractivité, comme :

  • L’accès au concours de 1er SVT ramené à 4 ans d’ancienneté au lieu de 6, jusqu’en 2025…
  • Le concours de SVT avec affectation locale (voir liste publiée par arrêté), permettant de percevoir les 8 000€ de la prime de fidélisation…
  • La simplification des reprises d’ancienneté, notamment pour les militaires…
  • La reprise de l’année d’ancienneté de stagiaire dans la durée du premier échelon de Surveillant, etc…

À l’issue de cette audience qui doit confirmer le décret présenté, celui‐ci rentrera dans sa dernière phase : le contreseing des ministres concernés et sa publication au Journal Officiel…

Pendant que certains passent leur temps à nous cracher dessus et brassent du vent, l’UFAP UNSa Justice avance !

L’UFAP UNSa Justice, une Présence Quotidienne…

Pantin, le 06 septembre 2019.

Le Secrétaire général, Jean‐François FORGET

Related posts