mardi 09 juillet , 2019

Le Mess des Prisons de Caen, Un lieu convivial qui va rencontrer prochainement des difficultés de fonctionnement – Tract Caen CP

Le Mess des Prisons de Caen que nous connaissons toutes et tous comme lieu convivial ou les Personnels des deux établissements pénitentiaires du département, mais aussi les Personnels des Ministères de la Défense, de l’Intérieur et autres Administrations, s’aiment à se réunir et à se restaurer, va très prochainement connaître de grandes difficultés de fonctionnement. Pourquoi ??

Simplement parce que le départ, pour les droits à la retraite, qui aurait dû être anticipé depuis bien des mois, de notre collègue et Ami Philippe, mais aussi parce que le manque d’effectifs que va connaître notre structure dans les prochaines semaines, ne permettent pas, aux dires de notre directrice, le remplacement de cet Agent. Ou alors,…..
A la seule condition du recrutement d’un agent contractuel. (recrutement impossible, tous les chefs de structures sont informés)

L’UFAP UNSA JUSTICE quant à elle, dans un courrier du 29 Avril 2019 adressé à la directrice de notre structure, avait formulé une proposition viable. Malheureusement celle-ci n’a pas été pas retenue.

Notre Directrice refuse notre proposition de peur qu’elle génère des heures supplémentaires et soit ensuite montrée du doigt … C’est ainsi que la menace de FERMETURE du Mess des Personnels est maintenant envisagée si les collègues en place n’acceptent pas de travailler SEUL durant les mois de Juillet et Août !!!!

             Après juillet et août viendront septembre, octobre, novembre et décembre…on connaît la suite !!!! 

L’UFAP UNSA JUSTICE alerte donc les usagers du Mess des Prisons de Caen, qui viennent régulièrement se restaurer, ce qui représente un nombre de 100 à 120 couverts à chaque service, qu’il y aura sans nul doute des « couacs » à l’avenir, et que si le mess ne ferme pas il fonctionnera à minima en mode dégradé.

Nul doute que les Agents de notre structure rencontreront des soucis pendant leur pause méridienne et ne pourront être servis dans les meilleurs délais comme actuellement. Et il en sera de même pour nos collègues de service l’après-midi.

Nul doute que les Personnels des différents Ministères, habitués depuis des années de ce lieu de restauration, qui ont su partager avec leurs autorités les qualités de ce Mess seront choqués du service maintenant dégradé.

Nul doute que les autorités de notre Région du Grand Ouest seront lassées d’attendre comme tout le monde car le gérant sera désormais seul aux fourneaux !!!

L’UFAP UNSA JUSTICE a par habitude de dire aux chefs de structures qui se succèdent :

N’oubliez pas que VOUS partez vers d’autres horizons pour faire évoluer vos carrières…. Mais ceux qui chaque jour, avec un Grand Professionnalisme, exercent au Centre Pénitentiaire de Caen, les cat B et C, ne méritent pas d’être réduits à manger des sandwichs dans leur véhicule pour le seul motif qu’un chef de structure a eu la crainte d’être montré du doigt et n’a pas su ou voulu prendre de responsabilités en remplaçant un collègue retraité !!! L’UFAP UNSA JUSTICE, une présence quotidienne…

Caen le : 11 JUIN 2019 Le secrétaire local

Related posts