LE PIRE A ÉTÉ ÉVITÉ

Vivonne le, 17 octobre 2018

Le mardi 16 octobre 2018, nos collègues du Quartier d’Isolement ont été lâchement agressés par un
détenu qui a refusé le sondage de barreaux dans sa cellule.

Alors que les vitres du Quartier d’Isolement sont censées être « renforcées », notre cher détenu a
réussi à casser la sienne… Et pour son plus grand plaisir à se confectionner avec les bris de verre, une arme artisanale.

Par le professionnalisme, et le sang-froid de nos collègues, le pire a été évité.

Et fort heureusement !!!

Tout d’abord, le bureau local UFAP-UNSa Justice apporte tout son soutien aux collègues agressés.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice félicite l’ensemble des agents présents lors de cette intervention.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice demande le transfert immédiat de ce détenu qui est arrivé dans notre établissement par mesure d’ordre et de sécurité.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice demande à la Direction de veiller à ce que l’ensemble des
fenêtres du Quartier d’Isolement et du Quartier Disciplinaire soient renforcées, pour que nos collègues ne puissent pas être à nouveau victime d’agression par le biais d’une arme artisanale.

Enfin, le bureau local UFAP-UNSa Justice demande à la Direction d’assurer la sécurité de ses agents au quotidien afin que tout le monde puisse travailler dans des conditions sereines.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice
Poitiers-Vivonne

Related posts