mercredi 10 juillet , 2019

Le Représentant National du Corps des Officiers en déplacement sur la DI de Rennes

Du 12 au 14 novembre, Luciano DUCCESCHI, Secrétaire National représentant le Corps des Officiers était en déplacement sur la direction interrégionale des services pénitentiaires de RENNES.

Ayant rencontré des officiers du CP NANTES, de la DI de RENNES, du CP RENNES-VEZIN et pour terminer de la MA BREST, il a prit la pleine mesure des inquiétudes, interrogations et revendications de ce corps. Disposé à échanger sur tous les thèmes, les Officiers ont pu se rendre compte qu’ils rencontraient un homme de terrain qui ne méconnaissait pas leurs difficultés.

C’est ainsi que les officiers ont pu prendre connaissance des projets menés par l’UFAP-UNSa Justice concernant l’aspect statutaire, avancement, mobilité, l’application désastreuse de l’article 10, les logements de fonction pour ne citer que ces quelques points.

Vous retrouverez tous ces points sur la plaquette ‘’être officier’’ et la profession de foi de l’UFAP-UNSa Justice.

Passant régulièrement sur les établissements sans attendre les élections professionnelles, ou dès qu’il le faut sur demande du bureau local, le secrétaire national s’est également bien rendu compte de la dégradation des conditions de travail des officiers en général mais aussi  tout particulièrement sur la Maison d’Arrêt de BREST ou la situation est alarmante.

En effet, jamais nous n’avons rencontré sur la DI de Rennes, des officiers aussi découragés et abandonnés alors que leur motivation pour un meilleur fonctionnement de la structure les anime au quotidien. LE RESPONSABLE de cette triste et inquiétante situation n’est  que LE DIRECTEUR de cet établissement. En poste sur BREST depuis bien trop d’années maintenant et ne voulant pour rien au monde quitter cette structure, il applique la politique de l’autruche pour qu’il n’y ait pas de vague et que l’Administration Centrale l’oublie dans le cadre de la mobilité.

Mais avec l’UFAP-UNSa Justice, cette inacceptable situation ne restera pas figée en l’état encore très longtemps et de ce fait le Secrétaire national s’est engagé à repasser pour suivre au plus près ces dysfonctionnements qui gangrènent la motivation des Officiers, quitte à porter ce dossier au plus au niveau de la hiérarchie nationale.

Les élections professionnelles tombant à point, charge aux agents brestois qui ne veulent plus subir le laxisme de ce directeur (représentant FO) de donner leur confiance à l’UFAP-UNSa Justice afin que notre OS ait la « puissance » nécessaire pour se faire écouter et entendre.

Déplacement du SN sur la DI de RENNES

Related posts