lundi 06 décembre , 2021

LE TORCHON BRULE – TRACT EPM D’ORVAULT

Une fois n’est pas coutume, la nuit dernière fut agitée et violente pour nos collègues de nuit.

                             Pour la énième nuit depuis quelques mois, nos collègues ont été pris pour cible par des insultes et des jets de liquides divers.

Comme si cela ne suffisait pas et se sachant quasi invulnérable, ce moins de 16 ans a mis le feu à sa cellule. Nos collègues ont dû intervenir pour circonscrire le sinistre avec l’aide des pompiers et contenir le jeune incendiaire.

Bien que prévenu, le directeur de permanence n’a pas daigné se déplacer.

L’UFAP Unsa tient avant tout à féliciter nos collègues pour leur travail et les soutenir face à ces agressions.

L’UFAP Unsa exige que cet incendiaire soit transféré dans les plus brefs délais.

Monsieur le directeur, à l’heure où l’on demande aux agents de faire toujours plus tout en étant de moins en moins nombreux, où le nombre d’heures supplémentaires mensuelles effectuées s’envole, où nous devrons nous priver de nos proches pendant les fêtes de fin d’année, votre absence au côté de vos agents pendant ces heures difficiles est vécue comme un camouflet jeté à notre visage et décourage tout effort lorsque les dirigeants privilégient leur confort à leur travail.

                                                                                          Orvault, le 19/10/21

                                                                               Le bureau local Ufap Unsa Justice

Related posts