samedi 28 mai , 2022

Les 12h00 mais à quel prix…!!!

MA-Agen-les-12h00-mais-a-quel-prix

                                                                                         Agen, le 22/12/2020

L’UFAP-UNSa Justice de la MA AGEN n’a jamais été contre la création d’un service en 12h00, mais nous avons toujours été clairs dans nos propos :

Notre établissement est loin de pouvoir absorber un tel service en l’état actuel de la ressource humaine, sans compter que les postes hors détention ne sont pas suffisants pour permettre l’alternance détention/périphérie.

La prohibition du 12h00 uniquement en détention est bien stipulée dans la charte de construction des services de 2008. 

Malheureusement, la Direction et le syndicat patronal ont foncé tête baissée et ont oublié que l’organisation du service doit prendre en compte la nécessité de fonctionnement de la Maison d’Arrêt  en satisfaisant au mieux les aspirations des agents.

D’autre part il est inadmissible que les agents en 3/2 n’intégrant pas votre service, voient le leur modifiés en profondeur, en leur imposant un service en coupure, cela s’apparente à une PUNITION.

De plus, par un manque flagrant de ressource dont vous semblez vous apercevoir maintenant, vous avez récemment décidé de mettre à contribution par le biais d’un planning pour le mois de janvier les agents postes fixes ainsi que les EJV afin que votre service en 12h00 puisse voir le jour début 2021.

Nous constatons avec amertume que ce service bâclé et imposé aura à terme un impact sur l’ensemble de la ressource humaine de l’établissement, en l’état actuel nous demandons l’arbitrage de la DISP et l’expertise du Délégué Interrégional de l’Organisation des Services.

Au lieu d’aller vers la construction d’un service pérenne, vous préférez allumer un incendie qui se terminera en brasier. Les personnels de la Maison d’Arrêt d’Agen méritent une toute autre terminaison, entendez et écoutez les.

  Pour le Bureau Local UFAP-UNSa Justice

Related posts