mardi 12 novembre , 2019

Les «Baumettes» Le bon samaritain de la DI de Marseille…

Malgré l’état des plannings qui comportaient de nombreux postes découverts, en dépit des dispositions prises cet été par la Direction pour faire tourner la « boîte »…

Malgré l’explosion des heures supplémentaires des services postés et des postes fixes…

Malgré l’annonce de la DAP de prioriser les DI de Paris et Marseille…

Nous avons eu la désagréable surprise, lors de la publication des postes de la CAP du mois de janvier 2015, de n’obtenir aucun poste pour le CP Marseille !!

Le geste fort tant attendu, aura-t-il été de nous donner 6 postes en sortie d’école dont 2 en mise à disposition sur Grasse pendant 3 mois ?

Ces 6 postes étaient prévus lors de l’arbitrage de RH4 bien avant un certain mouvement !!

On continue à fournir des surveillants alors que notre établissement est en déroute, à croire que pour nos décideurs, notre situation n’est pas catastrophique.

Pour rappel : 8 des 9 stagiaires de la 185ème promotion ont été mis à disposition à Grasse et Aix avec un retour fin octobre comme c’était prévu à la signature de leur ordre de mission.

Les collègues ne sont pas du bétail que l’on trimbale sans qu’ils aient la possibilité de s’installer correctement sur leur nouvelle affectation.

Le CP Marseille , un distributeur de surveillants, mais à quel prix ?

Le personnel est en souffrance, les vies de famille s’en trouvent affectées. Tout ça pour compenser la mauvaise gestion et le manque de budget de notre administration

Le bureau local UFAP exige que le CP Marseille ne soit plus un réservoir de surveillants pour alimenter les établissements voisins !

Le bureau local UFAP exige que le CP Marseille puisse bénéficier d’un apport convenable d’agents lors des prochaines CAP et sorties d’ ENAP

L’UFAP UNSA JUSTICE, une présence quotidienne

Related posts