LES ILLUSIONNISTES………..

L »été 2018 restera dans les annales au CP VLM.
En effet depuis son ouverture et les plus anciens peuvent sûrement en témoigner, on n’avait encore jamais vu ça dans cet établissement.
– Des nuits à 6 agents pour plus de 900 détenus.
– Des étages vides et une gestion en îlotage pendant la quasi totalité de l’été.
Toute la direction inter-régionale a dû être mobilisé pour sauver le « Concordia VLM » en passant par les ERIS et bien même des agents du PSE de Seysses venus en renfort.
Pourquoi en sommes-nous arrivés là à VLM?
Peut-être parce que les personnels de VLM sont traités de façon méprisantes. Même si cela n’a jamais été facile ces dernières années, on peut reconnaître aux prédécesseurs de la gouvernance actuelle, un minimum de reconnaissance de la souffrance et des difficultés du terrain à l’égard de ses personnels.
Aujourd’hui les agents de de VLM se sentent méprisés, abandonnés voire persécutés pour certains. Les perspectives d’avenir se sont éclipsées et le sentiment d’abandon touche un nombre considérable de personnels de tous corps et grades !
Les dernières notations ainsi que les « pseudos » remerciements basés à la tête du client n’ont fait que renforcer ce climat délétère.
A qui la responsabilité de ce désastre ?
C’est facile de jeter la balle sur les absents lorsqu’on ne vit pas leur souffrance au quotidien.
Que penser du fait que même des agents réputés pour « leur ténacité et leur ponctualité » aient craqué en cet été 2018 ?
Il semblerait que les « tauliers locaux » ne se sentent aucunement responsable de ce naufrage…
Pour l’UFAP-UNSa justice, il est temps que ces illusionnistes rendent des comptes..

P/Le Bureau Régional UFAP/UNSa Justice TOULOUSE

Laurens MAFFRE

UR UFAP TOULOUSE VLM Les Illusionistes (1)

Related posts