vendredi 12 juillet , 2019

Les jours passent et ne se ressemblent pas – Tract Condé S/Sarthe

Encore une fois les jours passent et ne se ressemblent pas ; sauf pour certaines personnes qui s’acharnent à nous prouver que l’incompétence n’est pas qu’un mot dans le dictionnaire.

Deux mois après le grave attentat subis à Condé-sur-Sarthe, on aurait pu croire que l’établissement marcherait dans une seule direction, malheureusement c’est sans compter sur notre chère officier du QPR qui pense encore être plus intelligente que les gueux que nous sommes.

Aujourd’hui le 3 mai 2019, vous l’officier du QPR vous nous avez encore prouvé que diriger n’est pas donné à tout le monde et pour preuve alors que des familles de détenus refusent de se soumettre aux moyens mises en œuvre pour notre sécurité, vous les incitez à s’opposer à nous et même à porter plainte.

L’UFAP UNSA justice se rend compte qu’au QPR, les privilèges sont pour les détenus et pas pour vos agents

L’UFAP UNSA justice se rend compte que rabaisser vos agents et une de vos marques de fabrique

L’UFAP UNSA justice ne peut tolérer ce genre de comportement après ce que nous avons subi dans cet établissement

L’UFAP UNSA justice demande à la direction de prendre les mesures nécessaires pour que chaque personnel d’encadrement reste à sa place et n’intervienne pas sur un secteur qu’il ne maîtrise pas alors qu’ils ont déjà du mal à maîtriser le leur. 

L’UFAP UNSA justice restera vigilant et n’hésitera pas à saisir le Directeur de l’administration pénitentiaire si les revendications sur lesquelles l’établissement s’est entendu ne sont pas respectées

                                             Le bureau local UFAP-UNSA justice    

                                             de Condé sur Sarthe.

                                             Le 3 mai 2019

Related posts