jeudi 24 octobre , 2019

Les terroristes, la Fanfare et les abeilles…!

Synopsis :

Non ce n’est pas le titre d’une nouvelle série Netflix mais juste la triste réalité du centre de détention de Toul…

Après l’épisode du terroriste incognito ou la direction à voulu faire passer inaperçu  un terroriste de peur que les syndicats bloquent la prison … Sans parler du premier surveillant de service qui fut bien embarrassé ce jour là , entre consignes de discrétion de la part de la Direction et la nécessité  de mettre en sécurité les agents en poste… !

Le nombre de détenus dangereux ne cesse de grandir et aucune mesure sécuritaire digne de ce nom ne pointe son nez  à l’horizon ! Bien  au contraire, le peu de moyens encore disponibles tombent en panne et laissent présager du pire !!! (cameras vidéo  HS, interphones  HS…  Liste évidemment et malheureusement non exhaustive)

Par ailleurs, la partie pseudo-culturelle qui amène à grand coup de « fanfare » le centre de détention tout droit vers ce qui ressemble de plus en plus à un centre de loisirs n’a de cesse de nous surprendre et nous laisse interrogatifs !!!

En effet, au dernier épisode de la saga Touloise intitulée portes ouvertes 2018 ou toutes les règles élémentaires de sécurité ont été  bafouées, par exemple  en passant les familles de détenus par le chemin de ronde ! Nous nous inquiétons de ce drôle de concept sécuritaire, concept que  nous dénonçons vigoureusement !!!

La saison 2019 nous amène encore un peu plus loin dans le fantastique , car en plus de renouveler la fête des pères dans les mêmes conditions qu’en 2018, nous avons l’honneur pour la fête de la musique de recevoir  une véritable Fanfare  avec ses 22 musiciens qui défileront au travers de toute la détention , en passant par la PEP pour un final à l’ULE !  Espérons juste que nos pauvres abeilles récemment  installées à quelques mètres ne soient pas trop perturbées … , déjà que nous les dérangeons bien involontairement… lors de nos rondes !

L’UFAP UNSa Justice souhaite vivement que nos responsables retrouvent la raison, que le CD de TOUL retrouve ses lettres de noblesse  et que ses personnels soient respectés dans l’exercice de leurs missions.

Le 21 Juin 2019,

Le secrétaire local,

Related posts