vendredi 27 novembre , 2020

Lettre Ouverte au Directeur de la Maison d’Arrêt de Nanterre

Monsieur le Directeur,

L’Union Fédérale Autonome Pénitentiaire (UFAP-UNSa Justice) de Nanterre a l’honneur d’attirer votre attention tout particulièrement sur les difficultés rencontrées au sein de la Maison d’Arrêt des Hauts de Seine.

En effet, cet établissement souffre depuis fort longtemps d’une surpopulation pénale et cette situation considérablement alarmante entraîne des difficultés de gestion, d’organisation et d’insécurité.

La Maison d’Arrêt de Nanterre est l’un des établissements parisiens le plus surpeuplé (1043 détenus hébergés, pour une capacité de 590 places).

De ce fait, cette surpopulation n’est pas sans conséquences pour les différents personnels :

Les personnels de surveillance confrontés à une surcharge de travail, subissent tant physiquement que psychologiquement d’énormes pressions de détenus de plus en plus vindicatifs (insultes, agressions physiques et verbales, refus d’obtempérer, etc. …)

Les responsables de bâtiments travaillent « à flux tendus », ce qui conduit à une désorganisation du travail en détention.

Les personnels travaillent constamment dans l’urgence avec un risque d’agressions qui demeure permanente.

De plus, un ras-le-bol général est sur le point de transformer cet établissement en une véritable poudrière.

L’UFAP-UNSa Justice tient à vous signaler que les conditions de vie et de travail des personnels ont dépassé les limites de l’acceptable.

L’UFAP-UNSa Justice ne peut que s’insurger à l’encontre de cette surpopulation pénale alors que des mesures alternatives à l’incarcération ne sont réellement pas mises à exécution.

Ainsi, l’UFAP-UNSa Justice ne peut rester sans réaction face à cette situation d’extrême urgence et vous demande la mise en place d’une véritable politique de transfèrement de certains détenus vers d’autres structures pénitentiaires.

Dans l’attente de connaître la suite que vous réservez à ce dossier, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur l’expression de nos salutations distinguées.

Pour l’UFAP UNSa Justice

le Secrétaire Local

Related posts