jeudi 21 mars , 2019

L’Historique de l’UFAP-UNSa Justice

1999 : La création de la prime forfaitaire spécifique de nuits, dimanches et jours fériés, n’est pas étrangère aux mouvements menés l’année précédente par l’UFAP-UNSa Justice seule.

2000 : A l’issue d’un conflit très dur, l’entente syndicale souhaitée par l’UFAP-UNSa Justice, obtient des avancées très significatives :

– le doublement de l’ICP ;

– la hausse de 50% de la prime de nuit ;

– l’augmentation de la Prime de Sujétions Spéciales pour les Personnels Techniques ;

– le remplacement et hausse de la PSP en PSS pour les Personnels Administratifs avec intégration dans les droits à pension ;

– la prolongation d’activité pour les Personnels de surveillance entrés tardivement dans l’AP ;

– une revalorisation du TCCBS ainsi qu’un renforcement des effectifs.

 

2001 : 12 mars, grande Manifestation UFAPIENNE dans les rues de Paris afin de dénoncer nos conditions de travail, les agressions et revendiquer des créations d’emplois ainsi qu’une revalorisation statutaire et indemnitaire.

 

2002 : L’UFAP-UNSa Justice renforce sa représentativité aux élections professionnelles.

 

2003 : Ouverture de négociations statutaire et indemnitaire. L’UFAP-UNSa Justice et la CGT exige une revalorisation de la PSS et de l’ICP avant toute discussion. Le Ministre de l’époque, augmentera la PSS et l’ICP en fin d’année. Les négociations peuvent ainsi commencer…

 

2004 : Mise en place des Comités Techniques Spéciaux (locaux). L’UFAP-UNSa Justice obtient un nombre majoritaire de sièges dans l’ensemble des structures ; dans la continuité des élections professionnelles précédentes avec plus de 40 % de représentativité.

Pages: 1 2 3 4