mercredi 10 juillet , 2019

L’Idée était(presque) bonne… Mais l’erreur de débutant fatale – CP Bourg-en-Bresse

Alors que depuis plusieurs semaines et suite aux inquiétantes découvertes en détention  (plusieurs couteaux, bombe lacrymogène, etc.), l’UFAP-Unsa Justice réclamait une fouille de l’établissement, la DI a généreusement ordonné une fouille sectorielle de ….

10 cellules !!!

Donc ce matin, à l’ouverture et bien sûr sans les ERIS (ça coûte trop cher !), 14 détenus ont été priés de se rendre en salle d’activités (pas en cour de promenade car il fait trop froid !) pour procéder à leur fouille de cellule. Forcément mécontents, ils ont été étonnement regroupés dans UNE SEULE SALLE AU RDC au lieu d’être séparés…

BILAN : après avoir dévasté la salle d’activité (radiateurs arrachés, fenêtres explosées, la télévision, l’armoire, les tables démolies), les détenus en ont fracassé la porte pour se retrouver devant le bureau du gradé.

Une fois la porte du bureau défoncée, ils l’ont RAVAGE (ordinateur balancé par la fenêtre détruite, armoire vidée de tous les dossiers, destruction de TOUT le bureau hormis la SENSEO !!, etc.), puis l’ont inondé.

Ils ont ensuite attaqué la porte d’accès à l’étage des activités en y mettant le feu, précipitant l’intervention des ERIS (appelés trop tard, comme trop souvent !!).

Le plus grave dans tout cela est l’intégrité physique du 1er surveillant sérieusement blessé à la tête par un pied de table jeté à travers la grille, et à qui l’UFAP-Unsa Justice apporte son indéfectible soutien moral et logistique.

L’UFAP-Unsa Justice demande des SANCTIONS EXEMPLAIRES pour les 9 voyous placés au QD et qu’à l’instar des 5 autres transférés immédiatement, ils rejoignent d’autres établissements dès leur sortie du quartier disciplinaire.

L’UFAP-Unsa Justice remercie les ERIS de leur intervention mais regrette que le manque d’anticipation chronique de nos têtes pensantes ait permis à la situation de dégénérer à ce point, même si cette crise a au final, été plutôt pas trop mal gérée..

L’UFAP-Unsa Justice sollicite la remise de lettres de félicitations à l’ENSEMBLE DU PERSONNEL présent à l’exclusion de celui à l’origine de la boulette !!!

Related posts