mercredi 10 juillet , 2019

L’UFAP-UNSa Justice Boycottera le CTAP

Il y a des situations, où l’Administration Pénitentiaire devrait avoir un soupçon de transparence et d’égalité entre les fonctionnaires.

Alors que de nombreux chefs d’établissements et Directeurs Interrégionaux utilisent à foison le sacro-saint statut spécial et le code de déontologie dans le seul but de sanctionner, souvent à tort les petits Personnels, la Directrice de l’Administration Pénitentiaire a fait le choix de soutenir sans réserve les agissements du Directeur Interrégional de Paris.

Au-delà de protéger ce personnage, elle s’insurge contre le soi-disant lynchage médiatique et n’accepte pas le point de vue de l’Organisation Syndicale UFAP-UNSa Justice qui demandait, à minima, l’application du principe de précaution, à savoir, une enquête et une mesure conservatoire qui, comme sait très bien le rappeler la rue du Renard, n’est pas une sanction disciplinaire.

Au lieu de cela et sans aucune explication, la Directrice couvre les agissements du Directeur Interrégional de Paris, soutenu par le Syndicat SNPFO, considérant qu’aucune faute ne saurait être retenue.

Pour moins que cela, ce même Directeur Interrégional a sanctionné à tour de bras des Personnels :

  • en les suspendant.
  • en effectuant des 1/30ème pour des futilités.
  • en menaçant les Personnels et les Représentants Syndicaux lors d’audience individuelle.
  • en cautionnant et en couvrant des agissements et des « relations » (merci qui ?) entre un chef d’établissement

( MA Versailles) et une détenue du gang des barbares.

L’UFAP-UNSa Justice, ne partira pas en croisade contre la manière de gérer les cadres, elle demande simplement à cette administration d’être, cohérente, loyale et équitable envers ses Personnels.

Pour l’instant, c’est « faîtes ce que je dis mais pas ce que je fais ».

Finalement, existera-t-il toujours une Pénitentiaire d’en haut et une Pénitentiaire d’en bas ?

Par conséquent les représentants du CTAP UFAP-UNSa Justice ne siègeront pas au Comité Technique de l’Administration Pénitentiaire du 11 juillet prochain.

Paris le 10 juillet 2014,
Pour l’UFAP-UNSa Justice

Related posts