jeudi 23 mai , 2019

L’UFAP UNSa Justice QMA Nantes a l’honneur de vous informer la nomination du Directeur du QMA comme nouveau Ministre du travail !!!

En 1919, la semaine de travail était de 48h, puis en 1936, suite au front populaire les travailleurs ont acquis les 40 heures hebdomadaires. Sous le gouvernement de Vichy, la durée légale du travail a été augmentée à 60 heures !!! Ce temps de travail est descendu à 39 heures en 1982 puis 35h en 2000. Aujourd’hui, un surveillant de détention est rémunéré sur cette base.

Au regard des différents services qui nous sont proposés pour validation en CTS le 04 juin 2019, l’UFAP UNSa Justice QMA Nantes constate qu’ils sont faits sur une base d’environ 39 heures hebdomadaires, lissées sur l’année. Monsieur le Directeur, ou Monsieur le Ministre du travail devrait-on dire, vu que vous vous octroyez un aménagement du temps de travail à votre guise, l’UFAP UNSa Justice QMA Nantes vous demande de retirer cette commande faite auprès du service planificateur. Et pourquoi ne pas revenir au temps de Vichy ? Faites appliquer les notes de service existantes avant de modifier les chartes des temps à votre convenance!!!

Avant de penser à transformer la vie familiale des agents en leur imposant des rappels programmés, il serait peut-être temps d’étudier les propositions constructives que nous faisons, en changeant les services en profondeur, et en soulageant le 1/4.

De plus, lors de la réunion sur le badgeage, vous aviez dit ne pas être au courant du fait que les services allaient être prévus sur 1750 heures annuelles et non plus 1582 aux 35 heures. «  Ce doit-être les heures frictionnelles » disiez-vous. A l’instar de Janus, un de vos prédécesseurs, tel un tartufe, suivant votre auditoire vous déclarez ce que ce dernier veut entendre. Votre crédibilité vient de nouveau d’être entachée.

D’ors et déjà, nous pouvons vous annoncer que l’UFAP UNSa Justice QMA Nantes ne votera pas favorablement pour ces services et que nous ferons tout pour que de tels agissements ne perdurent pas. Si certains font du syndicat pour leurs convenances personnelles, ce n’est pas le cas de l’UFAP UNSa Justice QMA Nantes et s’il est possible que vos nouveaux alliés votent dans votre sens, ce ne sera pas notre cas.

                                                                                 Le 17 mai 2019

                                                                                  P/le bureau local

                                                                                                                                 

Related posts