mercredi 10 juillet , 2019

L’Union régionale de Bordeaux apporte son soutien à ses deux collègues de Condé sur Sarthe qui ont subi des tentatives d’assassinat et des actes terroristes.

Il est venu le temps pour la Garde des Sceaux de mettre les directeurs récalcitrants en ordre de marche et enfin de mettre en application ses engagements signés.

Il est venu le temps pour ce gouvernement de reconnaître une réalité de terrain, les prisons françaises même de type sécuritaire comme la centrale de Condé, ne sont et ne seront  pas à la hauteur des détenus  radicalisés et autres djihadistes.

Les violences quotidiennes dans nos geôles ne seront jamais tolérables, il faut une réelle volonté politique pour garantir des conditions de travail acceptables pour tous les acteurs pénitentiaires en contact avec les Personnes Placées Sous Main de Justice.

A l’aube d’un retour massif de paramilitaires de type djihadiste, nous exigeons une réelle prise en compte de la gravité du moment par le président Macron.

Dans l’immédiat et en attendant les décisions de la Garde des Sceaux, l’Union Régionale s’associe à toutes les manifestations de soutien aux deux victimes de Condé et appelle à se mobiliser le Jeudi 07 mars 2019 dès 06 heures devant nos prisons régionales.

 Une seule réponse doit être apportée, LE TOUT SÉCURITAIRE par la mise en œuvre immédiate du relevé de conclusions de Janvier 2018 !…

                                          Pour l’UR de Bordeaux, les secrétaires généraux

MATTIONI & NOT & BAIGNEUX & BERHAULT

Related posts